Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Un adolescent a piraté les serveurs d'Apple par deux fois dans l'espoir de décrocher un emploi
Mais échappe à la prison

Le , par Stéphane le calme

66PARTAGES

22  0 
Si le piratage informatique est une activité illégale, cela n’empêche pas certains de s’y adonner régulièrement. Dans des cas exceptionnels, cela mène à une fin heureuse. Les entreprises piratées sont reconnaissantes, voire impressionnées par le pirate, et lui proposent un poste dans leur boite. Par exemple, un européen avait obtenu un poste chez Apple après avoir réussi à entrer dans le système informatique du groupe par effraction.

En 2011, on se souvient également du hacker George Francis Hotz, qui avait réussi à pirater un iPhone et une PlayStation 3 avant de se voir proposer un emploi chez Facebook en tant qu’expert en cybersécurité.

Mais la fin heureuse n’est pas toujours au rendez-vous. En Australie, un adolescent visiblement bien décidé à décrocher une place chez Apple a eu recours à cette méthode peu conventionnelle pour attirer l’attention de son potentiel recruteur. Le jeune homme a décidé de pirater le système informatique de la marque à la pomme, puis de plaider coupable. Une initiative originale, qui aurait pu lui permettre de décrocher une place au sein de la firme de Cupertino, mais qui n’a finalement pas eu l’effet escompté.

Alors qu’il n’avait que 13 ans au moment du piratage, le jeune australien a préféré jouer carte blanche en reconnaissant ses erreurs devant la justice : au moment du hack, il en aurait profité pour télécharger un certain nombre de documents sensibles disponibles sur les serveurs privés d’Apple. C’est le FBI qui aurait ensuite mandaté la police fédérale australienne pour qu’elle mette la main sur lui.


Le jeune australien de 17 ans qui s’était amusé à infiltrer le système du géant américain Apple en 2015 et 2017 a finalement été reconnu coupable par la justice locale. Il devra montrer un comportement exemplaire pendant les 9 prochains mois, sous peine de se voir infliger une amende de 500 $ australiens (309€) pour son acte.

Son avocat a mis en avant la naïveté de l’adolescent, qui espérait simplement attirer l’attention de l’américain pour décrocher un poste. L’avocat a également demandé que son client ne soit pas condamné étant donné qu’il prévoyait d’étudier la cybersécurité et la criminologie à l’université et qu’un casier judiciaire pourrait affecter ses perspectives d’emploi.

Un magistrat australien a conclu que l’adolescent n’avait pas utilisé ses compétences en informatiques dans le but de nuire, mais simplement dans le cadre de sa fascination pour les technologies et Apple.

Le lycéen dont l'école se trouve à Adelaide, chef-lieu de l’Australie-Méridionale, a été condamné à neuf mois de probation au lieu d’une peine de prison. Le magistrat David White a déclaré, selon ABC News Australia : « Il est clairement une personne douée en matière de technologie de l'information. Cela étant dit, ceux qui ont cet avantage d'être doués n’ont pas pour autant le droit d'abuser de ce don. (…) Vous devez rester dans le droit chemin et utiliser vos dons pour le bien et non le mal ».

Sa condamnation a pu être réduite grâce à l’intervention d’Apple qui a déclaré n’avoir subi aucune perte financière ni aucun dommage suite à ce piratage. « L’avocat du hacker d'Adelaide a fait remarquer qu’il n’avait que 13 ans lorsque la première infraction a eu lieu et que l’adolescent espérait que cela déboucherait sur un emploi chez Apple », rapporte ABC News Australia.

« Il n’avait aucune idée de la gravité de l’infraction et espérait que lorsqu’il serait découvert qu’il pourrait obtenir un emploi dans cette entreprise. Il ne savait pas que cela mènerait à autre chose qu’à un emploi à la fin, c’est arrivé en Europe, une personne similaire s’est fait prendre et a fini par être employée par la société. »

Quant au second hacker, originaire de Melbourne, il a écopé à huit mois de probation l’année dernière. « Il avait 16 ans au moment du piratage et a été attrapé après s’être vanté sur WhatsApp et avoir stocké les fichiers volés dans un dossier appelé, de manière choquante, “hacky hack hack” ».

Source : ABC Australia

Et vous ?

Que pensez-vous de cette façon de prouver ses compétences (dans le but d'obtenir un emploi pour le cas présent) ?

Voir aussi :

L'exécutif d'Apple rejette les critiques du PDG de Google, qui l'accuse d'avoir transformé la vie privée en « bien de luxe »
App Store : la Cour suprême US autorise les poursuites antitrust contre Apple, accusé d'être la raison de la hausse des prix des applications
Bruxelles va ouvrir une enquête antitrust contre Apple dans le domaine du streaming musical, suite à une plainte de Spotify
Apple aurait considérablement exagéré concernant l'autonomie de la batterie du iPhone, selon un nouveau rapport

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de eldran64
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 29/05/2019 à 11:22
Citation Envoyé par Songbird Voir le message
Vous faites le concours de celui qui donnera le plus la gerbe ou c'est dans votre nature ? Dans le second cas, y'a quand même du beau peuple sur dvp. Même hors du forum politique.
Au lieu de faire ce genre de critique "constructive" en criant au loup, tu pourrais peut être développé ton point de vu? Sauf si tu es un troll bien entendu...
9  0 
Avatar de eldran64
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 28/05/2019 à 16:58
Que pensez-vous de cette façon de prouver ses compétences (dans le but d'obtenir un emploi pour le cas présent) ?
Violée la loi pour prouver ses compétences est une idée à la con. On ne vit pas le monde des Bisounours où tout se fini toujours bien comme dans un Disney.

Dans le cas présent, le gosse peut s'estimer chanceux.
8  3 
Avatar de virginieh
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 29/05/2019 à 9:42
Il y a quand même 2 choses qui ont du énormément jouer en sa faveur : son age (il avait 13 ans lors du 1er piratage, et 15 lors du second), et le fait qu’apparemment il n'a pas cherché à gagner d'argent, revendre ou faire du chantage avec ce qu'il avait téléchargé.

Mais dans l'absolu, tu as raison, le problème c'est que ça se dit souvent qu'il y a des professionnels de la sécurité qui sont d'anciens hackers reconvertis.
Il a été trop naïf, et stupide, mais si la leçon lui suffit, il n'est pas nécessaire de détruire sa vie, vu qu'il n'a pas justement utilisé les informations qu'il avait mal acquises a des fins malhonnetes
5  0 
Avatar de eldran64
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 29/05/2019 à 11:10
Citation Envoyé par virginieh Voir le message
Il y a quand même 2 choses qui ont du énormément jouer en sa faveur : son age (il avait 13 ans lors du 1er piratage, et 15 lors du second), et le fait qu’apparemment il n'a pas cherché à gagner d'argent, revendre ou faire du chantage avec ce qu'il avait téléchargé.
Absolument, c'est son côté naïf/pas méchant et inconscient qui le sauve d'une lourde condamnation.

Citation Envoyé par virginieh Voir le message
Mais dans l'absolu, tu as raison, le problème c'est que ça se dit souvent qu'il y a des professionnels de la sécurité qui sont d'anciens hackers reconvertis.
Il a été trop naïf, et stupide, mais si la leçon lui suffit, il n'est pas nécessaire de détruire sa vie, vu qu'il n'a pas justement utilisé les informations qu'il avait mal acquises a des fins malhonnetes
C'est pour ça que je dis qu'il a été chanceux, tous les juges n'auraient forcément eu cette réflexion. Si ce "tirage d'oreille" démonstratif suffit à dissuader d'autres gamins de faire n'importe quoi (lui inclus) alors la peine est suffisante. Il y avait une dualité entre "on doit montrer qu'il ne faut pas faire les cons avec la justice" et "ce n'est qu'un gosse qui a fait une connerie sans conséquence et sans vouloir faire de mal". Bref, c'est un bon jugement... mais s'il était tombé sur un "cowboy" c'est toute sa vie future qui aurait été impactée.
4  0 
Avatar de marsupial
Membre expert https://www.developpez.com
Le 29/05/2019 à 12:19
On parle beaucoup du gamin mais pourrait on évoquer un peu qu'un gamin de 13 ans puisse pirater Apple, non ? Je veux dire, ce n'est pas rien comme news. Apple a les moyens, ce n'est pas comme Baltimore. Surtout que ce n'est pas la première fois que cela arrive.

Je trouve que le culte du secret en prend un sacré coup
4  0 
Avatar de Neckara
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 28/05/2019 à 21:00
Citation Envoyé par eldran64 Voir le message
Violée la loi pour prouver ses compétences est une idée à la con. On ne vit pas le monde des Bisounours où tout se fini toujours bien comme dans un Disney.
C'est là tout le problème d'abreuver les gens de ce genres d'histoires où le hackeur est recruté à la fin de son méfait, et tout le monde il est content.
3  0 
Avatar de Thomas404
Membre actif https://www.developpez.com
Le 29/05/2019 à 0:29
Citation Envoyé par Songbird Voir le message
Vous faites le concours de celui qui donnera le plus la gerbe ou c'est dans votre nature ? Dans le second cas, y'a quand même du beau peuple sur dvp. Même hors du forum politique.
Fleur en plastique est un troll plutôt amusant d'habitude.
2  0 
Avatar de Leruas
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 28/05/2019 à 19:55
SONY a bien recruté GeoHot après son hack de la PS3, donc pourquoi pas...
1  0 
Avatar de ijk-ref
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 30/05/2019 à 20:01
Citation Envoyé par Fleur en plastique Voir le message
Explique-moi en quoi l'intrusion dans un système informatique, le téléchargement de données confidentielles, la modification, le défaçage, la demande de rançon, l'installation de logiciels malveillants, sont des actes qui devraient non seulement demander la clémence du juge, mais en plus inciter l'entreprise victime à recruter le condamné ? C'est au final, un appel au crime.
C'est bien beau tes arguments… sauf qu'il n'a pas fait "la modification, le défaçage, la demande de rançon, l'installation de logiciels malveillants"

Je suis sûr que tu sais aussi bien lire que tout le monde alors pourquoi rajoute-tu cela !?

C'est aussi absurde que de transformer des profs corrigeant des copies en dénigreurs, mépriseurs, harceleurs psychologiques, incitateurs au suicides et meurtriers
1  0 
Avatar de hotcryx
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 31/05/2019 à 17:47
Chercher du travail à 13 ans, c'est en Corée du Nord?!
0  0