Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Comme pour les Saoudiennes, tout téléphone est pisté via un IMEI,
Un des yeux des gouvernements sur les masses

Le , par Patrick Ruiz

48PARTAGES

12  2 
L’International Mobile Equipment Identity (IMEI) est un code de 15 à 17 chiffres qui fait office de certificat d’identité pour un téléphone. Ce numéro permet d’identifier l’appareil en donnant le pays dans lequel il a été immatriculé, la marque, le modèle, le numéro et un chiffre de contrôle. Chaque fois qu’un téléphone accède à un réseau particulier pour émettre ou recevoir un appel, envoyer ou recevoir un message, son numéro IMEI est automatiquement émis et suivi. Muni de cette information, un opérateur de téléphonie peut dresser un listing de toutes les cartes SIM qui ont été utilisées sur l’appareil en question. De l’autre côté, les informations extraites des bases de données liées aux dites SIM peuvent permettre de retrouver chaque téléphone qui a été utilisé avec une SIM donnée. Enfin, cerise sur le gâteau, un opérateur de téléphonie peut s’appuyer sur l’IMEI pour localiser un tiers, ce, indépendamment du réseau.

Plusieurs pays ont procédé à l’introduction de l’IMEI dans le but de combattre les vols de téléphones portables. En Arabie Saoudite, ce code est beaucoup utilisé par les autorités pour essayer de retrouver les traces de femmes qui s’exilent pour se mettre à l’abri des traitements qui leur sont infligés. De récentes publications font état de ce que les autorités saoudiennes sont rentrées en contacts avec les familles de certains fugitives pour avoir copie de l’IMEI sur les emballages des smartphones de ces dernières.


L’une de ces femmes au finish capturée par des agents saoudiens après sa fuite a obtenu l’information selon laquelle l’IMEI de son téléphone y a grandement aidé. « La police géorgienne vous a suivi à la demande du gouvernement saoudien à l'aide d'un IMEI qu'elle a obtenu à partir de l'emballage de votre téléphone portable », rapporte Business Insider des propos de l’avocat de cette dernière. La femme a été ramenée en Arabie saoudite où elle est sous surveillance.

S’il est bon de rappeler qu’en s’appuyant sur l’IMEI des particuliers peuvent retrouver des téléphones perdus à l’aide d’applications dédiées, il faut dire que les militaires en font également un usage extensif. En effet, d’après des documents publiés par The Intercept il y a 4 ans, la NSA utilise les IMEI des téléphones appartenant à des cibles en Afghanistan pour diriger les frappes de drones – un aspect que n’a pas manqué de souligner une organisation qui milite pour les Droits de l’Homme dans la péninsule d’Arabie.


Mais l’IMEI n’est pas le seul œil indiscret dont les gouvernements disposent au travers de l’industrie de la Tech. Les parallèles dans des domaines connexes à celui des télécoms sont tout aussi troublants. Dans les années ‘90, alors qu’on était rendus à la génération Pentium 3, Intel a tenté l’approche d’un identifiant unique adossé au processeur pour des besoins d’authentification. Elle aurait, comme avec l’IMEI, permis de localiser les possesseurs de telles machines à tout moment. Sous la pression des groupes de défense des libertés civiles montés au créneau pour protester contre l’une des plus grosses intrusions à la vie privée des consommateurs, l’entreprise avait dû faire machine arrière.

Seulement, il est étonnant de voir le quasi silence à propos des numéros de série sur les disques durs, les unités de traitement graphique, les modules de mémoire vive, les cartes réseau (adresse MAC), etc. En fait, le gros du matériel informatique est, de nos jours, livré avec un identifiant unique d’utilisateur (UUID). Le danger ici est que ces identifiants ne sont pas, dans bon nombre de systèmes d’exploitation, protégés de la couche applicative. Par exemple, une application sous Linux peut avoir accès à un UUID sans permission. Sous Android par contre, une appli n’accède à l’IMEI que lorsqu’elle obtient une permission.

Les identifiants uniques sont peut-être importants pour bien des raisons en ingénierie. Seulement, le fait que les tentatives de modification de certains comme l’IMEI soient considérés comme des délits sous certaines juridictions laisse filtrer un goût de complot. En fait, le sentiment que l’on a de prime abord est que le combat des masses pour la vie privée est perdu d’avance.

Source : Business Insider

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Comment gérez-vous le fait de savoir que les yeux des gouvernements planent de façon continue sur vos activités ?

Le combat des masses pour leur vie privée est-il perdu d’avance ?

Les numéros d’identification sur le matériel informatique sont-ils un mal nécessaire ?

Voir aussi :

Apple et Google accusés d'avoir aidé à « faire respecter un système d'apartheid des genres » en AS pour avoir hébergé une app qui traque des femmes

Tim Cook dit qu'Apple enquêtera sur l'application qui permet aux hommes saoudiens de suivre et de contrôler les femmes, Google lui emboîte le pas

Google ne supprimera pas l'application du gouvernement saoudien qui suit les femmes, car elle n'est pas en violation avec ses conditions de service

Des sœurs saoudiennes fugitives demandent à Google et Apple de supprimer Absher, l'application « inhumaine » de surveillance des femmes

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Kulvar
Membre actif https://www.developpez.com
Le 13/06/2019 à 10:31
Google ne voudrait pas qu'on puisse obtenir des données sans les leurs acheter.
C'est pour cela qu'Android protège l'accès depuis la couche applicative.

Le combat des masses pour leur vie privée est-il perdu d’avance ?
Aucun combat n'est définitivement perdu ou gagné.
On croyait avoir éradiqué certaines maladies, mais les anti-vaxx leurs permettent de revenir.
Il y a des gens qui veulent réinventer la science (platistes, universités sud-africaines, ...).

Les numéros d’identification sur le matériel informatique sont-ils un mal nécessaire ?
Il faudrait démontrer la nécessité de ces numéros.
Pouvoir retrouver du matériel informatique volé me parait bien trop anecdotique comparé à toutes les autres utilisations néfastes possibles.
2  1 
Avatar de walfrat
Membre actif https://www.developpez.com
Le 13/06/2019 à 10:53
Il y a bien des raisons de mettre des numéros de séries :
  • Tracer des vols (déjà dit je le remet juste)
  • Savoir qui alerter lorsqu'un lot c'est avéré défectueux
  • Savoir à qui cet objet appartient, afin de pouvoir le tenir pour responsable de toute activité illégale commise avec. (armes à feu ? De nos jour un ordinateur peut être considéré comme une arme).


Enfin il faut arrêter de se leurrer, l'anonymat parfait n'existe pas sur Internet et il n'existera jamais.

Il y a un équilibre à trouver, entre les besoins de vie privée des personnes, et la justice qui doit pouvoir faire rendre compte des activités illégales commises avec.

Enfin certaines solutions proposées sont parfois assez douteuses au final :

  • Masquer ses activités à son fournisseur internet et donc au gouvernement en utilisant un VPN, oui mais quid de ce que peut faire le propriétaire du VPN ?
  • TOR : C'est difficile mais les gouvernements ont montrés qu'ils y arrivent.
1  0 
Avatar de leulapin
Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
Le 13/06/2019 à 12:10
L'argument d'illégalité me semble fallacieux, par défaut si on est libre, on est aussi libre de faire des conneries ou de nuire.

Il n'y a pas de liberté d'expression sans diffamation, rumeurs mensonges etc.

Il n'y a pas de liberté de circulation sans trafics en tous genres.

Il n'y a pas de liberté de pensée sans complotisme, religions, propagandes diverses etc.

Du coup effectivement c'est un équilibre mais dans un monde massivement connecté laisser aux états et aux multinationales, qui sont partie prenante du sujet et pas des arbitres neutres, le soin de décider quel équilibre est le bon est dangereux.

Maltraiter les femmes est légal en Arabie saoudite pour reprendre l'exemple de l'article, suivre les gens à la trace et brimer les démocrates est légal en chine etc.

L'argument de défendre la légalité -même si je suppose que derrière c'est la volonté d'éviter que des humains commettent le mal- ne me semble pas acceptable moralement parce que les "arbitres" de la légalité sont aussi des entités qui commettent le mal.
2  2 
Avatar de BufferBob
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 14/06/2019 à 0:37
Citation Envoyé par leulapin Voir le message
L'argument d'illégalité me semble fallacieux, par défaut si on est libre, on est aussi libre de faire des conneries ou de nuire.
c'est confondre liberté naturelle et liberté civile, c'est un classique des sujets de philo au lycée.

Citation Envoyé par leulapin Voir le message
(...) parce que les "arbitres" de la légalité sont aussi des entités qui commettent le mal.
et aussi le bien, ta conclusion est biaisée par un jugement moral, laquelle morale est également un pur produit de la société
0  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 14/06/2019 à 10:51
Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message
Le combat des masses pour leur vie privée est-il perdu d’avance ?
Oui.
Plus le temps passera plus on sera surveillé. (pour l'instant on utilise la menace terroriste comme prétexte pour surveiller la population)
Un jour on sera obligé de se faire implanter une puce d'identification pour avoir le rang de citoyen, ça contiendra la carte d'identité, le carnet de santé, la carte bancaire, etc.
Il y a des gens qui se sont porté cobaye et qui se sont fait implanter une puce RFID.

Peut-être qu'un jour il faudra scanner sa puce pour pouvoir accéder à internet, au lieu de n'avoir que l'IP, les services auront l'identifiant de la personne directement. (ça prendrait des décennies pour en arriver à ce stade, il est également possible qu'on prenne une autre direction, mais pour le moment on est sur ces rails)

Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message
Seulement, il est étonnant de voir le quasi silence à propos des numéros de série sur les disques durs, les unités de traitement graphique, les modules de mémoire vive, les cartes réseau (adresse MAC), etc.
Je me trompe peut-être, mais est-ce que sous linux il n'est possible de faire croire que la carte réseau à une autre adresse MAC ?
Il me semble que du temps des clés WEP, il existait des distributions de linux qui étaient utilisé en live CD pour avoir accès à un réseau wifi.
Je crois que la carte réseau prenait l'adresse MAC d'un périphérique connecté au wifi, pour récupérer des paquets, et j'ai oublié la fin.
C'est possible que je mélange plusieurs choses, mais il me semble avoir entendu ça il y a longtemps.
0  0 
Avatar de vxlan.is.top
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 16/06/2019 à 13:39
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message

Je me trompe peut-être, mais est-ce que sous linux il n'est possible de faire croire que la carte réseau à une autre adresse MAC ?
Oui...
Tout comme l'IMEI d'un smartphone peut être modifiée (avec certains softs, sous certaines conditions et avec certains risques).

-VX
0  0 
Avatar de tanaka59
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 13/06/2019 à 14:06
Bonjour

Citation Envoyé par article
Qu’en pensez-vous ?
Rien de choquant il existe des dizaines d'autres exemples ...

Citation Envoyé par article
Comment gérez-vous le fait de savoir que les yeux des gouvernements planent de façon continue sur vos activités ?
Je m'enfou.

Citation Envoyé par article
Le combat des masses pour leur vie privée est-il perdu d’avance ?
Oui car avec la numérologie on peut tout savoir

Citation Envoyé par article
Les numéros d’identification sur le matériel informatique sont-ils un mal nécessaire ?
Cela existe depuis belle lurette , sans identification impossible de rendre unique un élèment ... On reparle des numéros de téléphones géographiques ? des codes pays ? des codes commerciaux MCC ? des numéros de iban/bic ? des numéros de CB ? des ip ? des tld et noms de domaines ? des EAN / code barre ? des codes palettes et containers ? des numéros RFID ? des qrcode ? des numéros de sécu et administratifs ?
0  1