Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Les adolescents contournent facilement les contrôles parentaux d'Apple,
Screen Time ne serait pas à la hauteur des attentes

Le , par Bruno

15PARTAGES

13  0 
Il est de nos jours facile de constater que la plupart des enfants ont accès à un mobile dès le collège. En effet, l’âge moyen pour posséder son premier smartphone se situerait autour de 11 ans et demi en Europe, et un peu plus en Afrique. C’est en bas âge que les enfants se retrouvent donc seuls en ligne, potentiellement vulnérables à des contenus inappropriés, des vols de données personnelles ou la violation de leur vie privée. Ils peuvent aussi se laisser distraire par leurs activités sur le Web et passer trop de temps devant leur écran.

Il y’a un an, face à l’inquiétude des parents, la multinationale américaine Apple, qui conçoit et commercialise les produits électroniques grand public a lancé Screen Time, une fonctionnalité pour iPhone, iPad ou iPod touch qui permet de connaître le temps que vos enfants consacrent aux applications, aux sites Web, de définir des limites et de gérer les périphériques de vos enfants.


Malheureusement, force est de constater que contourner les contrôles parentaux d'Apple par les adolescents est relativement aussi simple que se prêter à un jeu sur mobile. En effet, sur les réseaux sociaux, les enfants partagent des astuces qui leur permettent de contourner Screen Time. Ils téléchargent des logiciels spéciaux capables d'exploiter les failles de sécurité d'Apple, de désactiver Screen Time ou de déchiffrer les mots de passe de leurs parents.

Ils recherchent des bogues qui facilitent l'utilisation de leur téléphone, à l'insu des parents. Chris McKenna, fondateur du groupe de sécurité Internet Protect Young Eyes, a déclaré qu'il était en colère contre Apple pour n’avoir pas corrigé ces failles aussi rapidement que possible, vu les ressources humaines et financières que possède l’entreprise. « En un jour, je suis convaincu que Apple aurait pu corriger toutes ces failles », a-t-il déclaré.


Chris a récemment publié une liste de failles dont il a informé Apple lors du lancement de Screen Time et qu'il a compilées afin de prévenir les parents et de les aider à les combler dans la mesure du possible.

  1. Mon enfant a découvert mon code d'accès à 4 chiffres ;
  2. Mon enfant a réinitialisé le téléphone afin de contourner Screen Time ;
  3. Mon enfant change de fuseau horaire dans les paramètres afin d’éviter les temps morts ;
  4. Mon enfant a activé l'enregistrement d'écran afin de déterminer mon code d'accès à 4 chiffres ;
  5. J'ai défini les limites, mais mon enfant peut continuer à utiliser les applications une fois la limite atteinte ;
  6. Même si l'application YouTube est bloquée, mon enfant regarde toujours des vidéos YouTube via iMessage ;
  7. Mon enfant a trouvé un logiciel pour son MacBook ou son PC qui lui permettait de « pirater » le code d'accès Screen Time à 4 chiffres ;
  8. Une fois le temps d'immobilisation activé, mon enfant prend une capture d'écran et l'utilise pour sélectionner « envoyer ». Un portail secret iMessage apparaît ;
  9. Mon enfant va au-delà des Limites sur les textos (iMessage) en accédant à l'application Contacts. À partir de là, il peut partager un contact via texte et iMessage revient ;
  10. Mon enfant utilise Siri pour envoyer des messages texte lorsque iMessage est désactivé pendant les périodes d'indisponibilité ou lorsque les limites d'application sont atteintes ;
  11. Une fois que mon enfant a atteint la limite des applications, il peut toujours accéder à iMessage (envoyer des SMS) en glissant vers le bas, en touchant une notification quelconque d'iMessage ;
  12. Une fois les limites de l'application atteintes, mon enfant supprime simplement l'application, puis la télécharge à nouveau à partir de l'autorisation iCloud sans partage familial, ce qui leur permet de continuer à jouer.


Les entreprises proposent des produits extrêmement populaires et rentables aux consommateurs et ne proposent généralement pas d'outils permettant aux utilisateurs de les utiliser à bon escient. Dans un communiqué, la porte-parole d'Apple, Michele Wyman, a déclaré que la société « s'engage à fournir à ses utilisateurs des outils puissants pour gérer leurs appareils iOS et cherche toujours à les améliorer. »

« Je pense qu'il y aura toujours des moyens pour que les enfants, dotés d'une pensée critique, contournent les contrôles », a également déclaré Christine Elgersma, rédactrice en chef pour Common Sense Media, une organisation à but non lucratif axée sur l'utilisation des médias et de la technologie par les enfants. « Ils sont généralement en avance sur nous technologiquement. »

Source : msn, protectyoungeyes, Apple

Et vous ?

Au vu des déclarations de Chris McKenna, pensez-vous qu’Apple aurait mis en avant son intérêt au détriment de la sécurité des enfants ?

Comment trouver un équilibre entre autoriser l'accès au smartphone pour les travaux scolaires et protéger les enfants des menaces du monde mobile ?

Voir aussi :

Le contrôle parental sous iOS 12 bloque l'accès au contenu se rapportant à l'éducation sexuelle, mais laisse passer les contenus racistes et violents

Apple s'explique sur la suppression des applications concurrentes à son Screen Time, de l'App Store

Les applications de la catégorie Enfants ne peuvent pas inclure de publicités, selon les directives d'évaluation de l'App Store

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Lam3ch
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 24/10/2019 à 10:25
Arrêtez d'engraisser Apple déjà ce serait pas mal, et comme le dit Edrixal, l'éducation ça marche bien aussi
6  0 
Avatar de eldran64
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 24/10/2019 à 8:35
Et sinon, surveiller ce que l'enfant fait sur le téléphone quand il l'a et ne pas lui laisser en dehors de ces moments là? Ça résolverait pas mal de cas.
7  2 
Avatar de Edrixal
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 24/10/2019 à 9:31
Citation Envoyé par eldran64 Voir le message
Et sinon, surveiller ce que l'enfant fait sur le téléphone quand il l'a et ne pas lui laisser en dehors de ces moments là? Ça résolverait pas mal de cas.
Donc vous achetez un téléphone à votre enfant pour qu'il l'utilise chez vous uniquement ?
A l'école (collège/lycée), chez ses amis, en sport, ect... Les parents sont content que leur enfant ai leur téléphone et ne peuvent pas être derrière eux pour surveiller.

Le truc c'est qu'il n'y à pas de solution magique. Un enfant arrivera toujours à ses fins, a moins de l'attacher au fond de la cave...
Le mieux reste de leur apprendre à gérer et de surveiller lorsque c'est possible. Ça demande plus d'effort par contre que d'installer une app qui ne pourra jamais remplir parfaitement sont rôle tant ils y aurait de contrôles à faire pour qu'elle soit efficace (contrôle qui pourrait sauter à la moindre app installer xD).
Et si l'enfant est dépendant, c'est peut être qu'il est temps de lui retirer le smartphone avant que ça n'empire plus.
7  2 
Avatar de transgohan
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 24/10/2019 à 7:42
Euh... Quand je vois la liste des contournements possibles ça sent l'application pas du tout testée...
3  0 
Avatar de eldran64
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 24/10/2019 à 10:25
Citation Envoyé par Edrixal Voir le message
Donc vous achetez un téléphone à votre enfant pour qu'il l'utilise chez vous uniquement ?
Beaucoup plus simple: mon enfant n'aura un téléphone que quand il/elle sera en age d'en avoir un selon moi (c'est à dire pas avant 14/15 ans). Ensuite, ça sera un téléphone et non un smartphone. Et si c'est un smartphone, je lui indiquerai tout ce qu'il faut savoir sur les dangers de son utilisation. En tout cas bas age et téléphone ne devrait jamais aller dans la même phrase sauf si c'est pour dire que ce n'est pas pour eux.
2  1 
Avatar de yoyo3d
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 24/10/2019 à 13:58
heu d'un coté je suis parfaitement d'accord sur le fait que les enfants ne devraient pas avoir de téléphone trop tôt et que la plus grosse partie de la surveillance doit être réalisée par les parents.... d'un autre coté quand je lis:
...
Mon enfant a réinitialisé le téléphone afin de contourner Screen Time ;
Mon enfant change de fuseau horaire dans les paramètres afin d’éviter les temps morts ;
Mon enfant a activé l'enregistrement d'écran afin de déterminer mon code d'accès à 4 chiffres ;
J'ai défini les limites, mais mon enfant peut continuer à utiliser les applications une fois la limite atteinte ;
Même si l'application YouTube est bloquée, mon enfant regarde toujours des vidéos YouTube via iMessage ;
Mon enfant a trouvé un logiciel pour son MacBook ou son PC qui lui permettait de « pirater » le code d'accès Screen Time à 4 chiffres ;
Une fois le temps d'immobilisation activé, mon enfant prend une capture d'écran et l'utilise pour sélectionner « envoyer ». Un portail secret iMessage apparaît ;
Mon enfant va au-delà des Limites sur les textos (iMessage) en accédant à l'application Contacts. À partir de là, il peut partager un contact via texte et iMessage revient ;
Mon enfant utilise Siri pour envoyer des messages texte lorsque iMessage est désactivé pendant les périodes d'indisponibilité ou lorsque les limites d'application sont atteintes ;
Une fois que mon enfant a atteint la limite des applications, il peut toujours accéder à iMessage (envoyer des SMS) en glissant vers le bas, en touchant une notification quelconque d'iMessage ;
Une fois les limites de l'application atteintes, mon enfant supprime simplement l'application, puis la télécharge à nouveau à partir de l'autorisation iCloud sans partage familial, ce qui leur permet de continuer à jouer.
et j'imagine qu'il n'y à pas toutes les "soluces", alors la je me pose des questions sur la réelle sécurité des produits de la pomme.... comme dit plus haut, ils ont fait des test ou bien???
0  0 
Avatar de sergio_is_back
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 24/10/2019 à 10:05
Sinon y'a aussi la claquade.... ! Ou le marti-fouette piquant au choix...

0  1 
Avatar de Mingolito
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 24/10/2019 à 16:08
Ça sert à rien un contrôle parental, autant s'en foutre et les laisser accéder à tous le net, de toute façon ils iront un jour.
0  2