IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Ticketmaster est condamné à une amende pénale de 10 millions de dollars pour l'intrustion des ordinateurs de son concurrent, Songkick

Le , par Sandra Coret

0PARTAGES

4  0 
Ticketmaster LLC paiera une amende pénale de 10 millions de dollars pour éviter des poursuites sur les accusations américaines d'avoir accédé à plusieurs reprises aux systèmes informatiques d'un rival dont sa société mère Live Nation Entertainment Inc. a ensuite racheté les actifs.

L'amende fait partie d'un accord de poursuites différées de trois ans entre Ticketmaster et le ministère américain de la Justice, qui a été divulgué lors d'une audience devant le juge de district américain Margo Brodie au tribunal fédéral de Brooklyn.

L'accord de Ticketmaster règle cinq chefs d'accusation criminels, dont la fraude électronique, la conspiration et l'intrusion informatique.

Il exige également que la société basée à Beverly Hills, en Californie, maintienne des procédures de conformité et d'éthique conçues pour détecter et prévenir les vols informatiques.


Ticketmaster vend et distribue principalement des billets de concerts et d'autres événements.


Les procureurs ont déclaré qu'entre août 2013 et décembre 2015, les employés de Ticketmaster ont utilisé des mots de passe volés pour accéder à plusieurs reprises à des ordinateurs appartenant à son concurrent afin d'obtenir des informations commerciales confidentielles.

Le concurrent, Songkick, est spécialisé dans la prévente d'artistes, dans laquelle certains billets – souvent environ 8 % – sont mis de côté pour les fans avant le début de la vente générale des billets, en partie pour déjouer les escrocs.

Les procureurs ont déclaré que Ticketmaster espérait "étouffer" l'entreprise et attirer de gros clients, et qu'un des employés de ce système a été récompensé par une promotion et une augmentation.

Zeeshan Zaidi, une citoyenne canado-américaine diplômée de la faculté de droit et de l'école de commerce de Harvard, qui dirigeait autrefois la division des services aux artistes de Ticketmaster, a plaidé coupable à une accusation connexe en octobre 2019. Elle n'a pas encore été condamnée.

Ticketmaster a licencié Zaidi et l'autre employé en octobre 2017. "Leurs actions ont violé nos politiques d'entreprise et étaient incompatibles avec nos valeurs", a-t-elle déclaré. "Nous sommes heureux que cette affaire soit maintenant résolue."

En janvier 2018, Live Nation a conclu un accord de 110 millions de dollars avec Songkick pour résoudre un procès antitrust que Songkick avait intenté, et a accepté d'acheter les actifs technologiques et le portefeuille de brevets restants de Songkick.

Source : U.S. District Judge Margo Brodie, Brooklyn federal court

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !