IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Plus de la moitié des organisations sont victimes de logiciels malveillants sur des appareils à distance
Selon un nouveau rapport de Wandera, spécialiste de la sécurité mobile

Le , par Sandra Coret

20PARTAGES

3  0 
Selon un nouveau rapport du spécialiste de la sécurité mobile Wandera, 52 % des entreprises ont connu un incident de malware sur un appareil distant en 2020, contre 37 % en 2019.

Le rapport est basé sur les données recueillies par le réseau mondial de Wandera, qui compte 425 millions de capteurs répartis entre les actifs de l'entreprise et ceux de la direction, ce qui en fait l'ensemble de données mobiles le plus vaste et le plus complet au monde. Une conclusion plus inquiétante est celle des appareils compromis par des logiciels malveillants mobiles, 37 % continuant à accéder aux courriels d'entreprise après avoir été compromis et 11 % continuant à accéder au stockage dans le cloud.


Entre autres constatations, 28 % des organisations utilisaient régulièrement un système d'exploitation présentant une vulnérabilité de sécurité connue et, par rapport à la période pré-pandémique, on a constaté une augmentation allant jusqu'à 100 % des connexions à des contenus inappropriés pendant les heures de bureau.

"2020 a vu les entreprises lutter pour passer à des opérations entièrement à distance tout en maintenant la productivité et la sécurité. Il est clair qu'un accès à distance sécurisé est impératif pour les organisations de tous les secteurs d'activité", déclare Eldar Tuvey, PDG et fondateur de Wandera. "Alors que nous entrons dans une nouvelle ère de travail, les anciens outils d'accès à distance devraient être abandonnés au profit d'une stratégie de sécurité moderne SASE basée sur la confiance zéro".

Le rapport révèle également que les appareils Android ont plus de cinq fois plus de chances d'avoir une application vulnérable installée que ceux qui utilisent iOS.

Il y a de bonnes nouvelles, seulement quatre pour cent des utilisateurs se connectent à un point d'accès à risque chaque semaine, contre sept pour cent en 2019, bien que cela pourrait bien être simplement parce que les gens ne sortent pas aussi souvent.

Source : Wandera

Et vous ?

Que pensez-vous de cette étude ?
Etes-vous sujet à davantages d'incidents de logiciels malveillants en travaillant à distance ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !