IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Les dispositifs IoT exposés mettent les entreprises en danger
D'après une nouvelle enquête de RiskRecon et de l'Institut Cyentia

Le , par Sandra Coret

225PARTAGES

3  0 
De nouvelles recherches de RiskRecon et de l'Institut Cyentia ont examiné les dispositifs IoT exposés dans un ensemble de données de 35 000 organisations et explorent les problèmes de sécurité qui y sont liés.

Bien qu'ils soient destinés à nous simplifier la vie, la prolifération des appareils connectés a engendré de nouveaux casse-tête et risques.

Le rapport constate que les organisations dont les dispositifs IoT sont exposés ont une densité 62 % plus élevée de problèmes de sécurité globale. Plus le nombre de dispositifs IoT exposés est élevé, plus il est probable qu'une organisation connaisse des problèmes liés au filtrage réseau et aux correctifs logiciels. En outre, 86 % des problèmes de sécurité sur les équipements IoT sont considérés comme critiques.




Les auteurs du rapport notent : "Ces problèmes sont exacerbés parce qu'il semble que la sécurité de ces appareils soit encore plus tardive que celle des autres logiciels. Ajoutez à cela l'incapacité à corriger facilement les logiciels vulnérables et un support à long terme qui n'est pas excellent, et il est évident que toute évaluation du risque de sécurité d'une organisation devrait contenir une évaluation des dispositifs IoT".

Les appareils photo sont les plus courants (54 %), suivis par les "interfaces de gestion" (29,6 %) et les imprimantes (15,4 %).

Les établissements d'enseignement supérieur ont un taux d'exposition aux dispositifs IoT 14 fois plus élevé que les autres secteurs, car ils sont confrontés à des environnements réseau en raison de l'évolution de la population étudiante.

Source : RiskRecon

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?
Comment peut-on prévenir les attaques à travers les objets connectés ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !