IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

France : la gendarmerie se dote d'un commandement pour le cyberespace
Il a pour mission de piloter la lutte contre les cybermenaces

Le , par Bruno

53PARTAGES

15  0 
Par un arrêté publié le 18 mars 2021 au Journal officiel, il est annoncé la création d’un commandement de la gendarmerie dans le cyberespace. Composé de quatre divisions, il a pour mission de « piloter, conduire et animer le dispositif de la gendarmerie nationale dans la lutte contre les cybermenaces » et sera directement rattaché au directeur général de la gendarmerie nationale.


Dès 2015, la France s’est dotée d’une Stratégie nationale pour la sécurité du numérique. Destinée à accompagner la transition numérique de la société française, elle répond aux nouveaux enjeux nés des évolutions des usages numériques et des menaces qui y sont liées. Pour Manuel Valls, alors Premier ministre à cette époque, la France est pleinement engagée dans la transition numérique.

« Forte d’une population très largement connectée et portée par une économie numérique en croissance soutenue, la France dispose de talents et d’atouts à la pointe de l’innovation européenne et mondiale. Le numérique est également un espace de compétition et de confrontation. Concurrence déloyale et espionnage, désinformation et propagande, terrorisme et criminalité trouvent dans le cyberespace un nouveau champ d’expression », avait indiqué l’ancien Premier ministre français. « Répondre aux enjeux de sécurité du monde numérique est un facteur clé de succès collectif. Je souhaite que cette stratégie nationale pour la sécurité du numérique enclenche une dynamique à la fois protectrice et libératrice d’énergies », avait-il ajouté. La Stratégie nationale pour la sécurité du numérique a par la suite été étoffée par :

  • la stratégie internationale de la France pour le numérique, un texte qui synthétise l’ensemble des orientations stratégiques que la France promeut dans le monde numérique autour de trois piliers : gouvernance, économie, sécurité ;
  • la revue stratégique de cyberdéfense, confiée par le Premier ministre au secrétaire général de la défense et de la sécurité nationale et présentée en février 2018, elle définit une doctrine de gestion des crises cyber. Cette revue clarifie les objectifs d’une stratégie nationale de cyberdéfense et confirme la pertinence du modèle français et la responsabilité première de l’État en la matière.

Pour contribuer à l’efficacité du dispositif français, le ministère des Armées a la double mission d’assurer la protection des réseaux qui sous-tendent son action et d’intégrer le combat numérique au cœur des opérations militaires. Afin de consolider l’action du ministère dans ce domaine, un commandement de cyberdéfense, placé sous les ordres du chef d’État-major des Armées, a été créé début 2017. Le commandement de la gendarmerie dans le cyberespace s’inscrit dans le projet du plan de transformation sur cinq ans nommé « Gend 20.24 », qui a pour ambition de transformer l’institution et répondre aux différentes missions.

Pour Marc BOGET, directeur adjoint du numérique pour le ministère de l'Intérieur, ce grand commandement à vocation opérationnelle, directement rattaché au directeur général de la gendarmerie nationale, permettra que les unités et services de la gendarmerie exerçant une mission dans le cyberespace puissent se placer sous une bannière de coordination unique et donc parfaitement identifiable. « La gendarmerie poursuit ainsi sa transformation pour mieux accompagner la vie numérique de nos concitoyens, des collectivités locales et des acteurs économiques », a-t-il précisé.

Pour Marc Fievet, un internaute ayant réagi au message de BOGET, des programmes de détection existent, mais pourront apporter un résultat insuffisant. « Des signalements peuvent être faits, certes, mais en nombre limité par jour sans qu'une diminution soit constatée. Le travail à faire est considérable, mais sans modération par les réseaux sociaux, ce travail de titan ne peut qu'apporter des résultats insuffisants qui n'éliminent que très partiellement les innombrables propositions accessibles sur Internet. La non-réactivité des services alertés est inquiétante », a-t-il indiqué en commentaire au message de BOGET.

Source : Legifrance

Et vous  ?

Que pensez-vous de ce commandement de la gendarmerie pour le cyberespace ?

Quelles attentes pouvez-vous formuler pour une sécurité accrue dans le cyberespace ?

Voir aussi :

Présidentielle 2022 en France : le vote électronique s'invite dans le projet de loi, une initiative du gouvernement, qui suscite des interrogations sur la sécurité du scrutin

France : le Conseil national du numérique appelle à la création d'un baccalauréat professionnel dédié au métier de développeur, dans la filière du web

France : quels sont les logiciels libres que l'État recommande en 2019 ? La liste des logiciels conseillés publiée officiellement avec le SILL 2019

France : le DUT deviendra le Bachelor Universitaire de Technologie (BUT) dès la rentrée 2021, un diplôme qui s'obtiendra en trois ans

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Cpt Anderson
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 22/03/2021 à 10:09
J'adore les effets d'annonces comme ça. C'est drôle de se rendre compte qu'après coup, il n'y a strictement aucun moyen financier derrière cette "création d'un commandement pour le cyberespace" et que tout repose sur un type assis à son bureau à peine capable de lancer excel.
Mais bon, ca fait chouette quand même. Ca ronfle !
5  0 
Avatar de MetalFlower
Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 22/03/2021 à 16:04
Marcel Patulacci sur les internets, c'est ça la force de la gendarmerie française ! Les voyous n'ont qu'à bien se tenir.
2  0 
Avatar de Saverok
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 22/03/2021 à 15:54
Je trouve assez dingue que cela n'arrive que maintenant...
Ce n'est pas comme si le web était au centre de l'économie depuis 20 ans...

En phase avec @Cpt Anderson
S'il n'y aucun aucune annonce de budget associée à ce nouveau "commandement" :sic!
c'est qu'il y a anguille sous roche...

Quand on voit le budget ridicule de la CNIL en rapport avec ses responsabilités et sa charge de travail (https://www.data.gouv.fr/fr/datasets...-de-la-cnil-1/), je n'ose imaginer celui de cette nouvelle entité
1  0 
Avatar de Hank Huley
Futur Membre du Club https://www.developpez.com
Le 22/03/2021 à 22:29
Cherchez pas, en cas de problème il suffit de crier "Amarendra BAAAAAHUUUUBAAAAAALIIIIIIIIIII" et tout explose, même les cybercriminels !
1  0