IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Trois milliards de messages par jour usurpent encore l'identité de l'expéditeur, malgré l'adoption en hausse de la technologie de vérification d'identité DMARC
Selon un nouveau rapport de Valimail

Le , par Sandra Coret

82PARTAGES

8  0 
L'étude de Valimail sur les tendances en matière d'adoption de DMARC montre que le courrier électronique reste une voie d'attaque privilégiée, impliquée dans plus de 90 % de toutes les cyberattaques, la pandémie constituant un nouveau point de mire.

"Des lois sur la protection de la vie privée existent déjà en Europe et dans certaines parties des États-Unis, et si une entreprise fait des affaires dans ces régions, une politique DMARC à l'application est essentielle", déclare Alexander García-Tobar, PDG et cofondateur de Valimail. "DMARC ne va pas disparaître et la meilleure chose qu'une entreprise puisse faire est de comprendre l'exposition potentielle sans lui. En mettant en place une authentification valide des e-mails, les entreprises se protègent et protègent leurs clients contre les violations de la vie privée. Sans cela, des courriels sont envoyés sans autorisation, des amendes sont infligées, des informations confidentielles sont obtenues et la réputation des entreprises est entachée. Cette vague n'est qu'un point de départ. Les entreprises doivent passer à l'action, car le risque de ne pas appliquer la loi ne fera qu'empirer."



Le rapport montre que le gouvernement fédéral américain est en tête pour l'utilisation de DMARC, avec 74 % des domaines protégés, tandis que les sociétés de médias internationales et les entreprises de santé américaines ont les taux les plus faibles de déploiement et de protection DMARC.

Les domaines non protégés par DMARC sont 4,75 fois plus susceptibles d'être la cible d'une usurpation d'identité que ceux qui le sont. 80 % de tous les fournisseurs de boîtes aux lettres électroniques effectuent désormais des contrôles DMARC sur les courriels entrants.

Il reste cependant des progrès à faire : si plus de 1,28 million de propriétaires de domaines dans le monde ont configuré DMARC pour leurs domaines, seuls 14 % d'entre eux sont protégés contre l'usurpation d'identité par une politique d'application. Parmi les grandes entreprises, 43,4 % des domaines sont protégés par une politique DMARC. Ce chiffre est supérieur de 2 % à celui de début 2020 et de 3,5 % à celui de début 2019.

Source : Valimail

Et vous ?

Que pensez-vous du protocole DMARC ?
L'utilisez-vous ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de tanaka59
Membre expert https://www.developpez.com
Le 27/03/2021 à 16:24
Bonjour,

Que pensez-vous du protocole DMARC ?
Contre le typosquatting ou l'usurpation du domaine de l’expéditeur c'est une bonne chose. Une sorte d'autorité "certifiant" la veracité du domaine.

L'utilisez-vous ?
Non

---

Bon a savoir . Prenez :

un wamp server
du php
un box orange ou sfr

> Techniquement avec un code php , il est possible d'envoyer un mail, en usurpant le mail d'une autre personne, sans avoir à s'authentifier. Par contre le mail envoyé fait transiter en clair l'ip expéditeur ... donc on peut remonter jusqu'à la box de l’envoyeur

A un moment j'ai des collègues qui se vannaient avec cela en s'envoyant des mails
0  0