IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

83 % des entreprises ne parviennent toujours pas à chiffrer la moitié des données sensibles qu'elles stockent dans le cloud
Selon une étude de Thales

Le , par Sandra Coret

36PARTAGES

4  0 
La dernière étude de Thales sur la sécurité du cloud montre que 83 % des entreprises ne parviennent toujours pas à chiffrer la moitié des données sensibles qu'elles stockent dans le cloud. Et ce, malgré le fait que 40 % des entreprises ont subi une violation de données dans le cloud au cours des 12 derniers mois.

Dans l'enquête menée par 451 Research auprès de plus de 2 500 responsables informatiques, 57 % des personnes interrogées dans le monde indiquent qu'elles utilisent au moins deux fournisseurs d'infrastructure en nuage, tandis que près d'un quart (24 %) des entreprises déclarent que la majorité de leurs charges de travail et de leurs données résident désormais dans le cloud.

Selon l'étude, 21 % des entreprises hébergent la majorité de leurs données sensibles dans le cloud. Certaines tendances communes se dégagent quant à la manière dont les entreprises se tournent vers la sécurisation de leur infrastructure en cloud, 33 % d'entre elles déclarant que l'authentification multifactorielle (MFA) est un élément central de leur stratégie de cybersécurité. Cependant, seuls 17 % des sondés ont chiffré plus de la moitié des données qu'ils stockent dans le cloud. Ce chiffre tombe à 15 % lorsque les organisations ont adopté une approche multi-cloud.


Même avec le cryptage, 34 % des entreprises confient le contrôle des clés à des fournisseurs de services plutôt que d'en garder le contrôle elles-mêmes. Si les données ne sont pas cryptées, il est encore plus important de limiter les points d'accès potentiels. Pourtant, 48 % des chefs d'entreprise dans le monde admettent que leur organisation n'a pas de stratégie de confiance zéro et 25 % n'envisagent même pas d'en avoir une.

Sebastien Cano, vice-président senior pour la protection du cloud et les activités de licence chez Thales, déclare : "Les organisations du monde entier ont du mal à gérer la complexité accrue qui accompagne l'adoption de solutions basées sur le cloud. Une stratégie de sécurité robuste est essentielle pour garantir la sécurité des données et des opérations commerciales. Comme presque toutes les entreprises dépendent du cloud dans une certaine mesure, il est vital que les équipes de sécurité aient la capacité de découvrir, de protéger et de garder le contrôle de leurs données."

Source : Thales

Et vous ?

Pensez-vous que ce rapport soit pertinent ?
Votre entreprise parvient-elle à optimiser la sécurité des données stockées dans le cloud ?
L'adoption du multi-cloud suscite l'intérêt des entreprises, mais finalement qu'en est-il de la sécurité ?

Voir aussi :

La sécurité est le principal facteur de risque pour l'adoption du multi-cloud par les entreprises, d'après une nouvelle étude d'Ensono, fournisseur de services informatiques

92 % des entreprises ont désormais une stratégie multi-cloud contre 82 % pour une stratégie de cloud hybride, selon une étude de Flexera

La sécurité dans le cloud est également l'affaire des utilisateurs, par Edouard Camoin, VP Résilience chez 3DS OUTSCALE et Matthieu Bonenfant, Chief Marketing Officer chez Stormshield

Le manque de compétences et un budget insuffisant sont les principaux obstacles à la protection des données dans le cloud, selon un nouveau rapport de Netwrix

Une entreprise sur trois souffre d'un faux sentiment de sécurité quant au contrôle de l'accès à ses données sur le cloud, selon un rapport de CloudSphere

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !