IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Les conseils pour protéger son identité numérique dans le nouveau méta-univers
Par Kaspersky

Le , par Sandra Coret

281PARTAGES

4  1 
Après le changement de nom de Facebook en Meta, les méta-univers virtuels (metaverses) ont fait parler d’eux dans le monde entier. Des marques internationales et même des pays prévoient d'ouvrir leurs bureaux et de mettre en œuvre des projets dans ce monde virtuel.

Ces dernières années, le terme "metaverse" est devenu très populaire - il est mentionné dans le contexte de Fortnite, Microsoft, Roblox, Minecraft, Balenciaga et Nike, ainsi que dans les technologies de réalité augmentée (AR) et de réalité virtuelle (VR).

Le terme "metaverse" a été inventé par l'écrivain de science-fiction Neil Stevenson en 1992 dans son roman Snow Crash. Le metaverse de Stevenson est la prochaine étape du développement d’Internet : un monde numérique commun qui combine le "physique" avec la réalité augmentée et virtuelle.

Les utilisateurs peuvent se connecter au metaverse via des avatars et faire tout ce qu'ils veulent comme s'ils étaient dans le monde réel : rechercher des informations, communiquer, faire des achats et travailler - mais en même temps s'éloigner de la réalité et vivre dans un univers virtuel. Un avatar humain dans le metaverse peut être ce qu'il veut et posséder n'importe quoi, et la mort n'a pas la même signification que dans le monde réel.

Il existe des exemples de mondes numériques à part entière dans la pop culture avec la trilogie Matrix ou dans Ready Player One, où le jeu en ligne multijoueur OASIS est devenu une analogie du metaverse.

En plus des univers séparés, les images virtuelles font déjà progressivement partie de la réalité moderne. Aux États-Unis, l'émission Alter Ego a été lancée : les candidats chantent dans les coulisses pendant que la technologie de capture de mouvement crée des avatars numériques qui apparaissent à leur place.

Si les utilisateurs ont accepté le fait que le metaverse fait partie de l’avenir, ils doivent réfléchir à la sécurité des avatars numériques et aux éventuelles menaces qui pourraient concerner les metaverses :

1 - Vol d'identité et détournement de compte par analogie avec les réseaux sociaux et les jeux multijoueurs

Cela peut potentiellement conduire à :
  • une perte d’informations personnelles (par exemple, la correspondance - ou leurs méta-analogues), qui peuvent, par exemple, conduire au chantage ;
  • le vol de monnaie fiduciaire virtuelle, réelle, ou de cryptomonnaies sur les cartes et portefeuilles liés à un compte ou d'objets virtuels coûteux, tels que des skins ou des tenues ;
  • l'utilisation d’avatar à des fins malveillantes (demande d’emprunt d’argent aux amis ou à des membres de la famille).

Protégez votre compte Steam

2 - Un autre facteur important est l'ingénierie sociale, similaire aux services de rencontre.

Comme dans les applications de rencontre, et il y aura certainement des équivalents dans les metaverses, les individus issus de la réalité virtuelle peuvent ne pas être ce qu'elles prétendent, ou avoir de mauvaises intentions.

Ceci peut conduire à :

  • du hameçonnage ;
  • du harcèlement et du doxing. Kaspersky et Endtab.org ont développé une formation sur la façon de se protéger du doxing ou de gérer ses conséquences ;
  • d’autres dangers liés au passage du monde virtuel au monde réel.

Comment se protéger du doxing


3 - Problèmes de confidentialité

Les metaverses sont comme les réseaux sociaux, mais dans une réalité virtuelle. C'est pourquoi les utilisateurs doivent être vigilants et protéger leurs informations personnelles (comme les données de leur passeport ou leur numéro de billet).

La confidentialité en ligne de A à Z en 5 étapes

4 - Problématiques liées à la blockchain

Si, comme dans Decentraland, l’identité des utilisateurs repose sur un portefeuille, cela vaut la peine de le protéger comme il est décrit ici :

  • analysez le marché avant de participer à un échange et évitez les transactions risquées, du moins au début ;
  • diversifiez les risques en investissant dans plusieurs cryptomonnaies afin de vous protéger contre une chute soudaine des prix ;
  • examinez minutieusement les altcoins avant d’investir pour éviter les pyramides de Ponzi ;
  • conservez vos gains de cryptomonnaie dans un portefeuille hors-ligne (froid) et votre mot de passe en lieu sûr ;
  • ne croyez pas aux promesses d’argent que vous pouvez gagner gratuitement même si (ou plutôt surtout si) elles viennent de célébrités. Leurs comptes ont peut-être piraté. Même si ce n’est pas le cas, il s’agit très certainement d’une escroquerie ;
  • protégez votre connexion Internet et installez un antivirus sur tous les dispositifs que vous utilisez pour échanger de la cryptomonnaie.


5 - Les enfants peuvent potentiellement devenir des utilisateurs actifs du metaverse

L'un des exemples les plus frappants est le jeu Roblox, qui figure depuis longtemps en tête des jeux les plus populaires auprès des enfants. Il est crucial de prévoir et d'assurer leur sécurité face aux criminels, étant donné que dans la réalité virtuelle, il y a des risques de rencontrer des personnes mal intentionnées.

À propos de Kaspersky

Kaspersky est une société internationale de cybersécurité et de protection de la vie privée numérique fondée en 1997. L’expertise de Kaspersky en matière de « 
Threat Intelligence » et sécurité informatique vient constamment enrichir la création de solutions et de services de sécurité pour protéger les entreprises, les infrastructures critiques, les autorités publiques et les particuliers à travers le monde.

Source : Kaspersky

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?
Quel est votre avis sur les métaverses ?

Voir aussi :

Le métaverse de Facebook pourrait être toxique pour la société humaine, ce qui reflète l'inquiétude que suscite la sécurité de l'intelligence artificielle, selon Eric Schmidt, l'ex-PDG de Google

Le métavers de Zuckerberg va porter atteinte à la vie privée des travailleurs et pourrait obliger davantage de personnes à communiquer davantage de données, d'après la lanceuse d'alerte Frances Haugen

Avec Mesh for Microsoft Teams, Microsoft voudrait rendre la collaboration dans le métavers amusante, l'entreprise voudrait apporter des espaces de travail 3D aux télétravailleurs en 2022

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !