IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

La confidentialité des données : un enjeu commercial majeur pour 84 % des entreprises françaises
Le retour sur investissement dans le domaine est estimé en moyenne à 1,8 fois des dépenses

Le , par Sandra Coret

21PARTAGES

2  0 
  • L’étude Data Privacy Benchmark Study publiée par Cisco en 2022 interrogeant plus de 4 900 professionnels dans 27 pays, révèle que la confidentialité des données est devenue essentielle pour les entreprises.
  • Les entreprises continuent d’investir dans la confidentialité des données et estiment le retour sur investissement à près de 1,8 fois les dépenses en moyenne.
  • Les entreprises françaises investissent en moyenne, 2,1 millions de dollars dans la protection des données.
  • 83 % des entreprises interrogées, toutes zones géographiques confondues, s’accordent à dire que les lois sur la protection de la vie privée ont un impact positif sur leur activité.
  • Les clients veulent plus de transparence et sont préoccupés par l'utilisation des données dans l'intelligence artificielle (IA) et la prise de décision automatisée.


Cisco publie son étude annuelle sur la confidentialité des données*, examinant les pratiques des entreprises en matière de confidentialité et leurs impacts. L'étude 2022 révèle que la protection de la vie privée est essentielle, puisque 90 % des entreprises (84 % pour la France) la considèrent comme un impératif commercial. Ce même sondage a montré que les investissements dans la protection de la vie privée continuent d'augmenter et que les organisations voient un retour sur investissement élevé dans ce domaine.

La confidentialité est non seulement devenue un enjeu commercial important partout dans le monde, mais aussi un élément essentiel pour assurer la confiance des clients. En effet, pour la deuxième année consécutive, 90 % des personnes interrogées (84 % en France) ont déclaré qu’elles n’achèteraient pas à une entreprise qui ne protège pas correctement ses données. 91 % (83 % en France) ont indiqué que la présence de certifications externes de protection de leurs données influence leur décision d’achat.

94 % des entreprises disent avoir déjà remonté à leur conseil d’administration une ou plusieurs mesures liées à la protection de la vie privée, et l’augmentation de 13 % du budget moyen alloué en la matière, continue de gagner en importance quelle que soit la taille ou la localisation des entreprises”, explique Harvey Jang, Vice President and Chief Privacy Officer. "Nous constatons également que la confidentialité des données fait dorénavant partie des compétences essentielles que doivent posséder les professionnels de la sécurité. L’étude de cette année a confirmé que renforcer sa sécurité en misant sur la confidentialité permet une certaine maturité et des avantages financiers significatifs.”

Pour la troisième année consécutive, la confidentialité des données possède un retour sur investissement (ROI) élevé. Ajoutons qu’il est encore plus important pour les petites et moyennes entreprises. Plus de 60 % des personnes interrogées estiment qu’elles en retirent des avantages importants ou très importants, en particulier lorsqu’il s’agit de réduire les délais de vente, d’atténuer les pertes dues aux violations de données, de favoriser l’innovation, d’améliorer l’efficacité, de renforcer la confiance des clients et de rendre leur entreprise plus attrayante.

Les personnes interrogées estiment que leur retour sur investissement est en moyenne 1,8 fois supérieur à leurs dépenses. Bien que ce chiffre soit élevé, il est légèrement inférieur à celui de l’année dernière (1,9). Cette faible baisse pourrait être liée à la pandémie, à l’adaptation face aux nouvelles législations et à l’incertitude concernant les transferts internationaux de données.


La législation sur la confidentialité des données continue d’être très bien accueillie dans le monde, même si le respect de ces lois implique souvent des efforts et des coûts importants (par exemple, cataloguer les données, tenir des registres des activités de traitement, mettre en place des contrôles, répondre aux demandes des utilisateurs). 83 % de toutes les entreprises interrogées ont déclaré que les lois sur la confidentialité ont un impact positif sur leur activité, contre seulement 3 % indiquant l’inverse.

Les différents gouvernements et entreprises, continuant à exiger une protection accrue de leurs données, se montrent toujours aussi rigoureux, et instaurent des exigences de localisation des données. 92 % ont déclaré que cette localisation des données est devenue indispensable pour la bonne santé de leur activité. Néanmoins, cette exigence a un prix : 88 % des sondés, toutes zones géographiques confondues, ont déclaré qu’elles ajoutent un coût significatif à leurs dépenses.

92 % des entreprises (87 % en France) admettent avoir la responsabilité d’utiliser les données de manière éthique. 87 % d’entre elles (78 % en France) pensent avoir déjà fait le nécessaire pour s'assurer que la prise de décision automatisée se fasse conformément aux attentes des clients. Cependant, l'étude Cisco sur la confidentialité des données en 2021 a montré que beaucoup de clients souhaitent plus de transparence de la part des entreprises. Ajoutons que 56 % d’entre eux sont préoccupés par l'utilisation de leurs données par la prise de décision automatisée et l’intelligence artificielle. Enfin, 46 % des clients sondés ne sont pas rassurés quant à la protection de leurs données, car ils ne savent pas exactement ce que les entreprises font de ces dernières.


Anurag Dhingra, Vice President and Chief Technology Officer, Collaboration chez Cisco, déclare : « Cisco s'engage à protéger la confidentialité des données, y compris la gouvernance des technologies émergentes telles que l'intelligence artificielle. Dans le cadre de notre engagement de Cisco en faveur de la transparence et de l'adaptabilité, un Responsible AI Framework. Nous avons définit un processus de gouvernance et des pratiques de travail concrètes pour nos équipes de développement, y compris des canaux de communication essentiels avec nos clients et nos groupes d'intérêt. Le cadre définit des principes clairs en accord avec les valeurs de nos clients. »


Source : Cisco

Et vous ?

Trouvez-vous cette étude pertinente ?
Qu'en est-il au sein de votre entreprise ? les investissements dans la confidentialité des données est-elle une priorité ?

Voir aussi :

45 % des utilisateurs déclarent que l'IA est une bonne chose, 43 % souhaitent cependant plus de transparence, seuls 15 % craignent que l'IA ne finisse par leur prendre leur emploi, selon Cogito

Quelles prédictions concernant la confidentialité des données en 2022 ? Des règlementations plus strictes pour les Bigtech et plus de transparence algorithmique, entre autres

La majorité des consommateurs ne font pas confiance aux entreprises de la Big Tech pour la confidentialité et la sécurité de leurs données, d'après une enquête d'Axway

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !