IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Biden demande aux organisations de renforcer leurs cyberdéfenses,
Moscou se préparerait à lancer une cyberattaque contre les intérêts américains

Le , par Bruno

48PARTAGES

10  0 
Biden affirme que la Russie envisage des cyberattaques de vengeance. Moscou se préparerait à lancer une cyberattaque contre les intérêts américains, en représailles des sanctions occidentales décidées depuis le début de la guerre en Ukraine. Plusieurs centaines d'organisations américaines ont reçu des informations classifiées, les infrastructures critiques étant considérées comme étant à risque.

Le président des États-Unis, Joe Biden, a révélé que « des renseignements en constante évolution indiquent que le gouvernement russe étudie les possibilités de cyberattaques potentielles » et que les risques pour les infrastructures critiques sont si importants que des centaines d'organisations américaines ont reçu des informations classifiées à ce sujet.


Le président a déclaré que toute action russe est probablement conçue comme des représailles aux sanctions économiques américaines imposées à la suite de l'invasion illégale de l'Ukraine, mais il a également souligné qu'aucune menace spécifique n'a été identifiée et qu'il n'est pas certain qu'une attaque aura lieu.

Cogent Communications, un fournisseur américain d'accès Internet qui achemine des données sur des connexions intercontinentales, a coupé les liens avec ses clients russes en raison de l'invasion de l'Ukraine, comme l'a rapporté le Washington Post. La société américaine est l'un des plus grands fournisseurs de dorsales Internet au monde et dessert des clients dans 50 pays, dont un certain nombre d'entreprises russes très en vue. « Malgré la récente demande de l'Ukraine de déconnecter la Russie de l'Internet mondial, la Russie reste en ligne. Toutefois, la Russie est connectée au monde par l'intermédiaire d'un opérateur de télécommunications international en moins. »

À la lumière de l'invasion injustifiée et non provoquée de l'Ukraine, Cogent va a mis fin à ses services le 4 mars 2022 à partir de 17h00 GMT. Les sanctions économiques mises en place à la suite de l'invasion et la situation sécuritaire de plus en plus incertaine rendent impossible pour Cogent de continuer à fournir des services.

« Tous les ports et l'espace d'adresse IP fournis par Cogent seront récupérés à la date de résiliation. Pour tous les clients en colocation, votre équipement sera éteint et conservé dans le rack pour que vous puissiez le récupérer. S'il n'est pas récupéré dans les trente jours, l'équipement sera retiré du rack et stocké. Pour tous les clients de l'informatique utilitaire, vous n'aurez pas accès à vos serveurs après la résiliation du service. Les serveurs seront déconnectés et stockés par Cogent pour une période indéterminée », a écrit Cogent.

Cogent est l'un des plus grands opérateurs de dorsale Internet au monde. En fait, il est membre de la Zone Franche de Transit (TFZ). Les télécoms de la TFZ échangent gratuitement le trafic internet avec les autres membres de la TFZ et facturent la bande passante aux réseaux plus petits. Basée aux États-Unis, Cogent vend du transit dans le monde entier, y compris sur le marché russe.

Google et YouTube ont cessé de vendre de la publicité en ligne en Russie, suite à des suspensions similaires par Twitter et Snap après l'invasion de l'Ukraine par Moscou.

« En guise de suivi, nous étendons désormais cette mesure de suspension à toutes nos fonctionnalités de monétisation, y compris YouTube Premium, les adhésions aux chaînes, le Super Chat et les marchandises, pour les spectateurs en Russie », a déclaré YouTube dans un communiqué.

Les chaînes YouTube en Russie seront toujours en mesure de générer des revenus à partir des téléspectateurs en dehors de la Russie grâce aux publicités et aux fonctionnalités payantes, qui comprennent le Super Chat et la vente de marchandises. Les applications gratuites de Google Play restent également disponibles en Russie, selon le site Web d'assistance de l'entreprise.

Red Hat a allongé la liste et fait l’annonce de l’interruption de ses ventes et services en Russie et en Biélorussie. Je [Paul Cormier - président et CEO de Red Hat] suis sûr de parler au nom de tous lorsque je dis que la guerre qui se déroule en Ukraine est déchirante. En tant qu'entreprise, nous sommes unis à toutes les personnes touchées par la violence et nous condamnons l'invasion de l'Ukraine par l'armée russe. Nous ajoutons nos voix à celles qui appellent à la paix et nous continuerons à travailler pour assurer la sécurité de nos associés touchés et de leurs familles de toutes les manières possibles.

Biden a néanmoins exhorté le secteur privé à mettre de l'ordre dans sa cybersécurité le plus rapidement possible. « Si vous ne l'avez pas encore fait, j'exhorte nos partenaires du secteur privé à renforcer immédiatement leurs cyberdéfenses en mettant en œuvre les meilleures pratiques que nous avons élaborées ensemble au cours de l'année écoulée », a déclaré Biden dans une déclaration sur la cybersécurité. Les remarques du président ont été renforcées par Anne Neuberger, conseillère adjointe à la sécurité nationale pour la cybernétique et les technologies émergentes, dans des remarques adressées au corps de presse de la Maison-Blanche.

« Ce que nous voyons maintenant, c'est une évolution des renseignements sur les menaces pour mener des cyberattaques potentielles sur les infrastructures critiques », a-t-elle déclaré. « Et cela soulève un point parce que nous sommes préoccupés par la perturbation potentielle des services essentiels ». Tellement inquiets la semaine dernière, l'administration Biden a partagé ses renseignements dans des briefings classifiés présentés à plusieurs centaines d'entreprises pressenties comme étant dans le collimateur de la Russie.

« Nous constatons une certaine activité préparatoire, et c'est ce que nous avons partagé dans un contexte confidentiel avec les entreprises qui, selon nous, pourraient être touchées », a déclaré Mme Neuberger, avant de qualifier la séance d'information publique de nouvel exercice de sensibilisation pour toutes les organisations américaines.

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?

Voir aussi :

Red Hat interrompt ses ventes et ses services en Russie et en Biélorussie dans un contexte où la Russie envisage de légaliser le piratage de logiciels dans certains cas, afin d'atténuer les sanctions

YouTube et Google Play suspendent tous les services basés sur le paiement en Russie, y compris les abonnements, les sanctions occidentales commencent à poser des problèmes bancaires dans le pays



Le principal FAI américain à la Russie interrompt ses services dans ce pays, invoquant une invasion non provoquée de l'Ukraine

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de TotoParis
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 23/03/2022 à 16:59
Vous êtes méchant avec Joe Biden ! C'est le Camp du Bien quand même !
Tenez, lisez ce qui vous attend :
https://insolentiae.com/biden-il-va-...harles-sannat/
1  1 
Avatar de denisys
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 22/03/2022 à 20:49
Biden affirme que ...
C’était avant ou après, sa sieste de 14h00 ????
2  5 
Avatar de noremorse
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 22/03/2022 à 22:53
Il bouge encore ?
1  5