IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

60 % des utilisateurs ne font pas confiance aux marques en ce qui concerne les données privées
Selon une enquête de Twilio/Segment

Le , par Sandra Coret

7PARTAGES

6  0 
L'utilisation de données privées pour personnaliser les interactions des utilisateurs avec les marques est assez répandue, de nombreux consommateurs s'attendant à un niveau de personnalisation très détaillé dans toutes leurs interactions.

Malgré cela, il semble y avoir un large fossé entre le nombre d'utilisateurs qui souhaitent une personnalisation et ceux qui sont réellement à l'aise avec l'idée de permettre à une marque de conserver leurs données privées de manière sûre et fiable.

Twilio/Segment vient de publier un rapport compilant les résultats d'une enquête qui révèle quelques faits intéressants sur l'état de la personnalisation et la volonté du consommateur moyen de donner aux marques l'accès à leurs informations privées.

La dépendance des marques à l'égard des données collectées par des tiers pourrait être à l'origine du paradoxe actuel. Les consommateurs hésitent généralement à faire confiance aux marques qui utilisent des données provenant de tiers, car il s'agit du genre de données qui pourraient être collectées sans leur consentement.


Le développement des réglementations relatives à la protection de la vie privée des utilisateurs constitue également un obstacle pour les marques, ce qui conduit nombre d'entre elles à se tourner vers les données de première partie. Il s'agit de données qu'elles acquièrent elles-mêmes après avoir demandé le consentement des utilisateurs au préalable. Étant donné que de nombreux consommateurs souhaitent une personnalisation, il va de soi qu'ils donneront leur consentement si on le leur demande, puisque le principal problème est qu'ils sont suivis à leur insu.

Environ 53 % des entreprises qui ont participé à cette enquête ont déclaré qu'elles allaient investir dans de nouvelles plateformes pour y compiler les données des clients. Cela leur permettrait de collecter des données à chaque étape du parcours du client, en tenant compte de tous les éléments. Puisque les clients auront déjà consenti à la collecte de données, cette quantité d'exploration de données ne sera pas contraire à l'éthique et ne violera aucune réglementation.

Il est important que les marques commencent à instaurer un climat de confiance avec leurs consommateurs, car il en va de l'intérêt de toutes les parties concernées. La collecte de données de première partie y contribue.




Source : Segment

Et vous ?

Trouvez-vous cette étude pertinente ?
Quelle est votre opinion sur la question ?

Voir aussi :

Le RGPD a un impact bénéfique sur la confiance des consommateurs dans toute l'Europe, et contribue à renforcer la sécurité des données depuis son introduction, selon une étude de Check Point

Alors que 40 % d'internautes disent ne pas faire confiance à Facebook et TikTok, 65,7 % estiment que Google est l'entreprise la plus fiable, selon une enquête de SeoClarity

DuckDuckGo obtient la deuxième place en tant que moteur de recherche le plus digne de confiance avec 16 % des votes des utilisateurs, malgré une part de marché qui oscille autour de 2,5 %

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de rbolan
Membre actif https://www.developpez.com
Le 18/07/2022 à 10:07
60%, c'est pas lourd

Quel est l’intérêt d'une entreprise de conserver les données privées des utilisateurs "de manière sûre et fiable" quand elle peut se faire des millions à les monnayer comme elle veut, et quand, pour l'instant encore, les "amendes" infligées à celles qui trichent sont dérisoires comparées au bénéfices ?

Et ne parlons pas des "licornes" adoubées par les gouvernements, par exemple Doctolib en France
3  0 
Avatar de pierre-y
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 18/07/2022 à 10:36
Citation Envoyé par rbolan Voir le message
60%, c'est pas lourd
Je me suis fait la même réflexion. Seulement 60% avec tout les scandales qu'il y a eu la dessus et qu'il continue d'avoir... Pas étonnant que les multinational se foutent des gens ouvertement.
0  0