IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

La sécurité et l'accès aux données sont les problèmes majeurs des ingénieurs data
63 % d'entre eux déclarent ne pas avoir une visibilité totale sur qui a accès à quelles données

Le , par Anthony

0PARTAGES

5  0 
Plus de la moitié (54 %) des personnes interrogées dans le cadre d'une nouvelle enquête déclarent que la sécurisation des données avec des droits d'accès appropriés est l'un de leurs principaux obstacles. Près de 60 % d'entre eux estiment que leur entreprise devrait mettre davantage l'accent sur la sécurité des données.

La troisième enquête annuelle d'Immuta sur l'état de l'ingénierie des données révèle également que 89 % des entreprises déclarent avoir manqué des opportunités commerciales en raison de goulets d'étranglement dans l'accès aux données.

Bien que les données soient de plus en plus considérées comme une ressource commerciale essentielle, les organisations interrogées déclarent n'utiliser en moyenne que 58 % de leurs données pour prendre des décisions. La déconnexion entre la sécurité et l'accès a également un impact négatif sur la vie quotidienne des ingénieurs de données, 40 % d'entre eux déclarant que la gestion de l'accès aux données les épuise.


"Alors que les données passent du sur site au cloud, cette déconnexion manifeste entre la sécurité et l'accès aux données nuit non seulement aux initiatives axées sur les données et aux résultats commerciaux des organisations, mais augmente également leur risque de fuites et de violations de données", explique Matthew Carroll, PDG d'Immuta. "Pour mieux soutenir les équipes chargées des données lorsqu'il s'agit de combler ces déconnexions, les RSSI doivent intervenir et devenir davantage un catalyseur de la pile de données moderne. Pour ce faire, les responsables de la sécurité et des données devront travailler plus étroitement avec leurs équipes afin de donner la priorité à l'équilibre entre sécurité et accès de manière efficace."

Parmi les autres résultats, plus de la moitié (63 %) des professionnels des données déclarent ne pas avoir une visibilité complète sur qui a accès à quelles données. Les réponses à la question de savoir quelle équipe est responsable de la validation de la conformité des politiques aux réglementations varient également beaucoup entre l'équipe informatique (40 %), l'équipe de sécurité (14 %), l'équipe chargée des données (14 %), l'équipe chargée de la conformité (12 %), l'équipe chargée de la protection de la vie privée (12 %) et l'équipe juridique (9 %), ce qui montre l'absence de processus normalisé dans les organisations.

Alors que 68 % des entreprises s'attendent à ce que plus des deux tiers de leurs données se trouvent dans le cloud d'ici 2024, 41 % déclarent ne pas avoir suffisamment de personnel pour gérer ou analyser leurs données, et 36 % s'inquiètent d'avoir trop de données. En outre, 51 % des professionnels des données affirment que les politiques actuelles de contrôle d'accès aux données limitent leur capacité à étendre l'accès sécurisé aux données.

Source : Immuta

Et vous ?

Trouvez-vous ce rapport pertinent ?
Qu'en est-il dans votre organisation ?

Voir aussi

Travailler dans la science des données, un job ingrat ?

Étude : les data scientists aiment bien leur travail, Malgré le fait qu'ils passent la plupart du temps à réaliser des tâches fastidieuses

Pourquoi la science des données ne répond pas aux besoins des spécialistes du marketing ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Pierre Louis Chevalier
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 19/12/2022 à 18:21
C'est pas nouveau ça a toujours été le cas, ca devient juste encore pire avec la numérisation massive, et puis certains outils logiciels n'aident pas, comme par exemple les bases Elasticsearch et MongoDB ouvertes à tout vent par défaut....
1  0 
Avatar de walfrat
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 20/12/2022 à 11:27
Savoir qui a accès a quelle donnée en permanence, ça coute de l'argent quand ça ne bloque tout simplement pas toute la machine.

Sinon faut utiliser des outils taillés sur mesures, et qui marchent dans le cadre de l'usage qu'on en fait.
0  0