IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

La Finlande votera contre la directive de l'UE sur la surveillance de masse et l'interdiction du chiffrement
L'UE veut scanner toutes les communications privées pour lutter contre la pédopornographie

Le , par Patrick Ruiz

15PARTAGES

7  0 
La Commission de l’UE propose d'obliger les fournisseurs de services de courrier électronique, de chat et de messagerie à rechercher automatiquement des contenus suspects dans tous les chats, messages et courriels privés, de manière générale et sans distinction. La proposition implique de bannir le chiffrement que des plateformes comme WhatsApp et autres Signal proposent. L'objectif : lutter contre les abus sexuels des enfants en ligne. Le résultat : Une surveillance de masse par le biais d'une surveillance en temps réel entièrement automatisée des messageries et des chats et la fin de la confidentialité de la correspondance numérique. La Finlande a pris position sur le sujet et fait savoir sa désapprobation à une proposition qui ouvre la voie à une surveillance généralisée.


« Le Comité constitutionnel considère que la proposition de règlement sur l'ordonnance d'identification ne devrait pas être adoptée sous sa forme actuelle, mais que le gouvernement devrait travailler activement à la poursuite de la préparation afin d'amender et de préciser la proposition pour répondre aux exigences des droits fondamentaux et des droits de l'homme. Le Comité constitutionnel déclare, entre autres, que l'ingérence dans la protection du secret des communications confidentielles doit être aussi ciblée et limitée que possible. Le Comité attire également l'attention sur le fait que le règlement proposé se concentrerait sur le contenu des communications et laisserait dans le flou les critères minimaux pour l'utilisation de la technologie, en particulier dans le cadre du mandat d'identification. Il existe également une grande incertitude juridique quant à la question de savoir si la technologie utilisée aux fins du mandat d'identification pourrait être ciblée de manière à ce que le traitement du trafic de communications dans le contexte de différents services soit suffisamment ciblé, comme l'exige la jurisprudence interprétant la Constitution et la Charte des droits fondamentaux de l'Union européenne », souligne le Comité constitutionnel de la Finlande.

« Le Grand Comité attire également l'attention sur le fait que l'obligation prévue par le règlement de vérifier l'identité de tous les utilisateurs du réseau afin de contrôler les limites d'âge mettrait en péril la position des dissidents, des militants des droits de l'homme, des lanceurs d'alerte et des minorités persécutées, entre autres, qui, dans de nombreux cas, ont besoin d'un accès anonyme au réseau pour des raisons de sécurité. Le Grand Comité souligne que des solutions techniques alternatives à la surveillance des limites d'âge devraient donc être développées », ajoute-t-il.

Le Comité constitutionnel de Finlande formule donc une espèce de « non prudent » à la proposition de l’UE à laquelle il propose d’ailleurs un ensemble d’amendements :

« il est particulièrement important, dans la suite des négociations, de veiller à ce que les dispositions relatives à l'identification ne conduisent pas, même dans les faits, à un affaiblissement général ou à un démantèlement du chiffrement ou d'autres mesures de sécurité similaires, ou à une limitation de leur utilisation, et donc à une détérioration du niveau de sécurité et de cybersécurité des communications et des services liés à la communication. Si la proposition devait aboutir à une obligation de déchiffrement des communications, elle aurait également des implications profondes et fondamentales pour la protection de la confidentialité des communications confidentielles et l'exercice d'autres droits fondamentaux en ligne. De l'avis du Comité constitutionnel, le déchiffrement indirect pourrait également conduire à une situation problématique en ce qui concerne la liberté d'expression garantie par l'article 12 de la Constitution. La Commission constitutionnelle estime que, pour des raisons constitutionnelles, la poursuite de l'élaboration du projet de règlement devrait donc garantir que le règlement proposé ne conduise pas à un affaiblissement général de la réglementation de la sécurité de l'information dans le réseau d'information. »


Les avis divergent sur la question et la France apparaît dans certaines listes de pays pour l’affaiblissement du chiffrement aux fins de lutter contre la pédopornographie.


De façon plus détaillée, les conséquences de l’entrée en vigueur de ce projet de loi sont :

  • toutes les conversations en ligne et tous les courriels seront automatiquement fouillés pour détecter tout contenu suspect. Rien ne reste confidentiel ou secret. Il ne sera pas nécessaire d'obtenir une ordonnance du tribunal ou d'avoir un soupçon initial pour effectuer une recherche dans les messages ;
  • si un algorithme classe le contenu d'un message comme suspect, les photos privées ou intimes pourront être consultées par le personnel et les sous-traitants de sociétés internationales et les autorités policières. Ces mêmes contenus pourront être consultés par des personnes inconnues ou se retrouver entre les mains d’individus mal intentionnés ;
  • les conversations intimes pourront être lues par le personnel et les sous-traitants de sociétés internationales et les autorités policières, car les filtres de reconnaissance de texte qui ciblent la "sollicitation d'enfants" signalent souvent à tort les conversations intimes ;
  • des tiers pourront être faussement signalés et faire l'objet d'enquêtes pour diffusion présumée de matériel d'exploitation sexuelle d'enfants. Les algorithmes de contrôle des messages et des chats sont connus pour signaler des photos de vacances tout à fait légales d'enfants sur une plage, par exemple. Selon les autorités de la police fédérale suisse, 86 % de tous les signalements générés par des machines s'avèrent sans fondement ;
  • lors d’un voyage à l'étranger, l’on peut se retrouver face à de gros problèmes. Les rapports générés par les machines sur les communications pourront être transmis à d'autres pays, comme les États-Unis, où la confidentialité des données demeure très mal encadrée, ce, avec des résultats incalculables ;
  • ce serait la porte ouverte pour les services de renseignement et les pirates sur les conversations et courriels.



Sources : Fi

Et vous ?

Scanner toutes les conversations privées pour lutter contre la pédopornographie : pour ou contre ? De quel bord êtes-vous ?

Voir aussi :

Le bitcoin vaut moins que le coût d'extraction, selon JPMorgan, le coût de revient moyen pondéré d'un bitcoin étant estimé à environ 4060 $
La cryptomonnaie de Facebook, une opportunité de 19 milliards de dollars de revenus, et une nouvelle affaire autre que la publicité, selon Barclays
La majorité du marché de bitcoin est une tromperie, 95 % du volume des échanges de cette monnaie étant truqué, selon une nouvelle étude
Cryptomonnaie : le crash du marché laisse des entreprises en faillite dans son sillage, des développeurs étant privés de financement supplémentaire
L'État de New York approuve deux cryptomonnaies liées au dollar : deux nouveaux stablecoins à la suite du TrueUSD aux États-Unis

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de Jules34
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 16/10/2023 à 9:23
Décidément l'Europe me désespère de plus en plus.
6  0 
Avatar de walfrat
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 17/10/2023 à 15:05
On ne pèse peut être pas autant qu'on en aurait envie, mais dire que la France pèse rien dans l'Union européenne... c'est se moquer du monde.

Il y a au moins 20 autres pays qui pèse moins, largement moins que la France dans l'UE.
6  0 
Avatar de BugFactory
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 16/10/2023 à 15:22
Je l'ai déjà dit et je le dirais encore : quand on veut museler l'opinion on ressort les pédonazis-terroristes.

Il n'y a pas un mois, une journaliste, Ariane Lavrilleux, était mise en garde à vue pour tenter de lui faire divulguer ses sources, après qu'elle ait mis en lumière les dérives de la coopération antiterroristes entre la France et l'Egypte.
Source : https://www.lemonde.fr/idees/article...0729_3232.html

On est ici dans la même dérive. Tout d’abord on prend des mesures liberticides au nom de la sécurité des enfants, après tout qui ne voudrait pas protéger les enfants ? Ensuite on l'étend à tout et n'importe quoi, puisqu'après tout ça existe déjà. Et au final ça sert à protéger le pouvoir en place.
4  0 
Avatar de totozor
Membre expert https://www.developpez.com
Le 11/01/2024 à 7:53
Quel est votre avis sur le sujet ?
L'automutilation, du suicide et des TCA chez les jeunes est un sujet délicat et je ne suis pas sûr que cette décision soit idéale parce qu'elle censurera sans doute autant la prévention que l'encouragement.
Le prévention sur les réseaux sociaux a sauvé des vies, probablement moins que l'encouragement, j'en conviens.
Donc jeter le bébé avec l'eau du bain est bénéfique mais ne pas le faire l'est probablement encore plus, même si ça complique les choses.
Dans quelle mesure ces nouvelles mesures de protection des adolescents sont-elles une réponse efficace aux préoccupations liées à la sécurité sur les plateformes de Meta, et sont-elles susceptibles de résoudre les problèmes sous-jacents ?
Le mal être des adolescent est quasi intrinsèque à cette période de la vie, les réseaux sociaux sont loin d'être le premier problème (la représentation d'une société idéale dans les œuvres culturelles est probablement encore plus proche de la source du problème) mais les réseaux sont un catalyseur critique.
Donc les limiter aura un effet mais ne résoud en aucun cas le problème de fond.
Les récentes annonces de Meta concernant la protection des adolescents ne sont-elles pas simplement une réaction à la pression gouvernementale, plutôt qu'une initiative proactive de l'entreprise ?
Bien sûr que si et la pression gouvernementale va retomber immédiatement même si l'on constatait que la mesure n'est pas efficace.
Le gouvernement attends des actes à vendre plutôt que des résultats réels sur ce genre de sujet.
Face aux multiples scandales liés à la confidentialité des données et aux contenus nuisibles sur ses plateformes, comment Meta peut-elle garantir que ces nouvelles mesures ne sont pas simplement des actions superficielles pour redorer son image ?
Il va suivre tout ça, sortir une étude pas forcément si pertinente que ça avec un beau camembert, quelques histogrammes et un graph parlant avec des bonhomme barrés ou pas et il se félicitera de ça.
Mais ce n'est que le glaçage sur le gâteau du nettoyage de son image.
En tant que société qui a profité de la viralité de contenus controversés par le passé, comment Meta peut-elle prétendre sérieusement vouloir créer un environnement en ligne plus sûr pour les adolescents sans compromettre ses propres intérêts commerciaux ?
Une meilleure image rime aussi avec des annonceurs qui reviennent ou sont prêts à y mettre un peu plus de moyens.
En valorisant la sureté des ado Meta redore son blason et augmente la valeur de ce qu'il partage.
Les influenceurs en profiteront et Meta aussi.
4  0 
Avatar de marsupial
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 24/01/2024 à 10:51
Dans un rapport de la CNIL, il est mentionné que seuls 45% des 40% que représentent les données sensibles dans le cloud sont chiffrées (source ziff davis). Un guide de bonnes pratiques est publié avec ce rapport. Si les CNIL européennes se battent pour le respect du RGPD, ce serait effectivement un mauvais signal que d'abandonner le chiffrement en rase campagne pour une cause, certes juste, mais disproportionnée en conséquences par rapport au but à atteindre. Il n'existe pas de raison assez juste pour mettre sur écoute 450 millions de citoyens pour sauver une infime proportion d'entre eux d'attitudes marginales même si elles sont abjects.

Je propose plutôt des descentes de police spécialisée dans le Dark Web qui concentre l'immense majorité des sites illégaux et le renforcement des moyens pour y parvenir comme l'envisage la France. source lefigaro.fr
4  0 
Avatar de Matthieu Vergne
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 03/11/2023 à 19:22
D'un côté, on donne accès à toutes nos communications, sans exception. De l'autre, on promet de protéger "peut-être" mieux qu'on le fait aujourd'hui un crime certes important mais très spécifique. Ca n'est tout simplement pas proportionnel : ouvrir toutes les vannes pour une simple probabilité de faire mieux pour 1 chose, ça n'a pas de sens. Alors qu'une fois les communications intégralement disponibles, il devient tellement facile d'en abuser.
3  0 
Avatar de AoCannaille
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 11/01/2024 à 11:01
Citation Envoyé par Jon Shannow Voir le message
Le mieux est de ne rien faire. Ça s'appelle la sélection naturelle.
La sélection naturelle ne marche que sur les défauts génétiques, et que en cas de décès avant reproduction.

Ici on parle de mutilation, ce qui n'empêche pas la reproduction, et dûe non pas à des facteurs génétiques, mais environnementaux.

En d'autre terme, cette phrase, que j'espère volontairement cynique, est scientifiquement fausse...
3  0 
Avatar de totozor
Membre expert https://www.developpez.com
Le 17/10/2023 à 8:13
Citation Envoyé par Marc27000 Voir le message
Les décisions de l'Union Européenne me surprendront toujours, nous n'avons pas l'impression d'être écouté !
Ils ne nous écoutent pas aujourd'hui pour mieux nous écouter demain à l'insu de notre plein gré
2  0 
Avatar de ALT
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 26/11/2023 à 17:35
Bon, sur le fond, je maintiens que le contrôle systématique des communications numériques est un scandale. Surtout que personne ne parle de contrôler tous les courriers postaux, qui sont depuis longtemps protégés contre les intrusions sauvages (protection [élémentaire] de la vie [ici, la correspondance] privée).
Ceci dit, que la Commission européenne se permette de violer le RGPD m'attriste beaucoup.
2  0 
Avatar de marsupial
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 04/12/2023 à 16:01
Citation Envoyé par Kipling
Si tu peux voir détruit l'ouvrage de ta vie
Et sans dire un seul mot te mettre à rebâtir,
Ou perdre en un seul coup le gain de cent parties
Sans un geste et sans un soupir,
Si tu peux être amant sans être fou d'amour;
Si tu peux être fort sans cesser d'être tendre
Et, te sentant haï, sans haïr à ton tour,
Pourtant lutter et te défendre;
Si tu peux supporter d'entendre tes paroles
Travesties par des gueux pour exciter des sots,
Et d'entendre mentir sur toi leurs bouches folles,
Sans mentir toi-même d'un mot;
Si tu peux rester digne en étant populaire,
Si tu peux rester peuple en conseillant les Rois,
Si tu peux aimer tous tes amis en frères,
Sans qu'aucun d'eux soit tout pour toi;
Si tu sais méditer, observer et connaître,
Sans jamais devenir sceptique ou destructeur,
Rêver, mais sans laisser ton rêve être ton maître,
Penser, sans n'être qu'un penseur;
Si tu peux être dur sans jamais être en rage,
Si tu peux être brave et jamais imprudent,
Si tu peux être bon, si tu sais être sage,
Sans être moral ni pédant;
Si tu peux rencontrer triomphe après défaite
Et recevoir ces deux menteurs d'un même front,
Si tu peux conserver ton courage et tête
Quand tous les autres les perdront;
Alors les Rois, les Dieux, la Chance et la Victoire
Seront a tout jamais tes esclaves soumis,
Et, ce qui vaut mieux que les Rois et la Gloire,
Tu seras un Homme, mon Fils.
2  0