Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

La Chine constitue un risque de sécurité pour le déploiement des câbles Internet sous-marins et de la 5G
Mais est-ce le seul pays dans ce cas ?

Le , par Christian Olivier

25PARTAGES

9  0 
La question de la 5G et de son déploiement apparait comme un axe stratégique vital pour les grandes puissances occidentales, les Big Five inclus. Mais à leur grand dam, la Chine semble être actuellement le pays le plus avancé dans ce domaine. L’influence grandissante de l’Empire du Milieu dans la sphère des technologies de l’information et de la communication s’illustre notamment au travers du rôle clé joué par les entreprises chinoises Huawei et ZTE dans le développement de la 5G.


Le risque chinois connu

Les produits des géants chinois de l’industrie technologique comme Huawei soulèvent néanmoins de graves de problèmes de sécurité pour les réseaux. Ces problèmes sont vraisemblablement en rapport avec l’approche des groupes chinois en matière de développement de logiciels, les défauts matériels qui caractérisent leurs produits et leurs pratiques d’ingénierie. Et pour ne rien arranger, alors que le géant Huawei est sur le point de jouer un rôle majeur dans le déploiement des communications sans fil 5G dans le monde entier, le gouvernement américain s’est engagé dans une campagne de boycott de grande ampleur pour imposer le bannissement des équipements réseau du chinois. Les États-Unis veulent persuader leurs alliés qu’en raison des forts soupçons de collusion qui existent entre Huawei et le gouvernement et l’armée de Chine, les logiciels et le matériel de cette société pourraient être utilisés par Pékin à des fins de cyberespionnage ou le sabotage.

Le nouveau risque chinois

L’influence grandissante de l’Empire du Milieu dans la sphère des technologies de l’information et de la communication ne se limite pas à la 5G. La Chine investit également massivement dans les câbles de communication sous-marins. Au travers de sa division Huawei Marine Networks, le géant chinois est impliqué dans des projets d’envergure qui sont liés au déploiement ou à l’amélioration de près de 100 câbles sous-marins dans le monde entier. L’année dernière, Huawei a terminé la pose d’un câble s’étendant de part et d’autre de l’Océan Atlantique, du Brésil au Cameroun. Le câble appartient en partie à China Unicom, un opérateur de télécommunication contrôlé par Pékin.

Alors que les experts s’inquiètent à juste titre de l’inclusion de « ;portes dérobées ;» non divulguées à des fins de cyberespionnage dans les technologies de Huawei soutenant la 5G, les professionnels du renseignement occidentaux remettent en doute le choix de sociétés chinoises pour le déploiement de câbles sous-marins, en raison du volume considérable de données transitant par ces équipements et de la réputation de ces entreprises en matière de cyberrisque.

Désormais, de nombreux pays qui envisagent de mettre rapidement sur pied un réseau 5G sécurisé en suivant les directives américaines estiment qu’il leur faut un réseau qui empêchera les Chinois de monopoliser le marché et d’écouter leurs conversations. Ils semblent avoir oublié que les États-Unis eux-mêmes monopolisent de nombreux secteurs de l’industrie technologique (Internet, processeurs x86…) et militent au travers des Big Five pour l’installation obligatoire de portes dérobées dans les services de messagerie utilisant le chiffrement, sans parler des activités de cyberespionnage révélées par Wikileaks et Edward Snowden qui incriminaient Washington.

Pendant des années, les Big Five ont eu le monopole de l’espionnage sur Internet à l’échelle planétaire et cela n’inquiétait vraisemblablement pas grand monde. Mais l’émergence de nouveaux acteurs non alignés comme la Chine dans les opérations relatives à la collecte de données et au cyberespionnage de masse ne semble pas plaire aux anciens barons. Il faudra probablement que tous les acteurs de ce business se concertent afin de décider s’ils veulent construire nos futurs systèmes Internet, de sécurité ou de surveillance sur une base autorisant tout le monde à espionner les autres ou, au contraire, suivant une directive plus rigide qui proscrit l’espionnage.

Source : Schneier

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Voir aussi

Abandonner les équipements Huawei retarderait le déploiement de la 5G en Europe « de probablement deux ans » selon le PDG de Vodafone
Technologie 5G : la France dégaine la « loi Huawei », ou plutôt une « réponse technique et technologique à un problème technique et technologique »
L'équipement réseau de Huawei fait toujours courir des risques de sécurité « importants », selon le Royaume-Uni
Les Etats-Unis ne peuvent pas nous écraser, dit le fondateur de Huawei, et « Le monde ne peut pas nous quitter parce que nous sommes plus avancés »

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Tartare2240
Membre averti https://www.developpez.com
Le 16/04/2019 à 10:46
Je voulais juste souligner cette phrase :

Citation Envoyé par Christian Olivier Voir le message
l’émergence de nouveaux acteurs non alignés comme la Chine
Si si, la Chine est alignée. A la Chine.
3  0 
Avatar de Jean-Louis PHILISPART
Futur Membre du Club https://www.developpez.com
Le 16/04/2019 à 10:59
Quand les État-Unis espionnent ce n'est pas un problème, mais la Chine Ah la la !

Lu sur l'express qu'on peut difficilement taxer de gauchiste :
"Le programme d'espionnage américain, révélé par Edward Snowden apermis la collecte de données personnelles de millions de citoyens, ainsi que des institutions et chefs d'Etats étrangers. "

Et la NSA fonctionne depuis combien de temps ?
3  1 
Avatar de Cpt Anderson
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 16/04/2019 à 10:58
Toujours la même vieille propagande occidentale...le disque est rayé.
2  2 
Avatar de CoderInTheDark
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 16/04/2019 à 18:07
Les chinois sont en retard ils n'ont pas de sous-marins spécialisé dans le piratage des cablbes eux.
0  0