IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Plus de 200 milliards de dollars sont à risque si les 100 plus grandes marques subissent une violation de données,
Les marques de communication vidéo risquant de perdre 3200 % de leur revenu net

Le , par Stan Adkens

28PARTAGES

6  0 
Infosys, une société de conseil en informatique, et Interbrand, une société de conseil en marques, ont publié mardi une étude conjointe sur la cybersécurité et son impact sur la valeur des marques, intitulée "Invisible Tech. Real Impact". Le rapport d’étude a montré que les 100 marques les plus précieuses au monde pourraient être confrontées à un risque potentiel de 223 milliards de dollars suite à une violation de données.

L'étude a examiné l'impact à long terme des violations de données sur la valeur des plus grandes marques du monde, tous secteurs confondus. Pour quantifier ce risque, Infosys et Interbrand ont identifié les facteurs de marque les plus touchés lorsqu'une entreprise subit une violation de données – présence, affinité et confiance – et ont simulé la valeur de la marque menacée en cas de violation à l'aide de la méthodologie d'évaluation de marque exclusive d'Interbrand.


L'étude a nécessité des recherches documentaires approfondies, des discussions avec des experts en sécurité, ainsi qu'un sondage parmi les experts en évaluation de marque d'Interbrand dans 15 pays.

Le rapport sert de guide aux entreprises pour comprendre la "valeur à risque" de leur marque en cas de violation de la cybersécurité et offre un aperçu de la mise en œuvre d'une stratégie de cybersécurité bien définie pour maintenir une vigilance constante et protéger les applications, les données, les réseaux et les systèmes contre les cybermenaces omniprésentes, a expliqué Infosys.

Le rapport a révélé que des secteurs tels que la technologie, les services financiers et l'automobile peuvent souffrir d'une valeur de marque globale plus élevée en cas de violation des données, tandis que les marques qui jouent un rôle plus important dans les décisions d'achat comme les produits de luxe et les biens de consommation sont confrontées à une valeur à risque plus importante en pourcentage de leur revenu net.

Selon Infosys et Interbrand, l'industrie technologique est confrontée à un risque pouvant atteindre 29 milliards de dollars (soit 53 % du revenu net de 2020 ou 116 % de ses bénéfices), tandis que les services financiers sont exposés à un risque pouvant atteindre 2,6 milliards de dollars (soit 52 % du revenu net de 2020). Pour le secteur automobile, le risque s'élève à 4,2 milliards de dollars (soit 77 % du revenu net de 2020), tandis que pour les biens de consommation, il s'élève à 5 milliards de dollars (114 % du revenu net de 2020). Le secteur du luxe est confronté à un risque de 2,4 milliards de dollars pour la valeur de la marque (115 % du revenu net de 2020).

Les marques, qui jouent un rôle plus profond et plus significatif dans la vie des gens, ont plus à perdre. Par exemple, les marques de communication vidéo risquent de perdre 3 200 % de leur revenu net en cas de violation, contre 42 % seulement pour les marques de logiciels d'entreprise, lit-on dans le rapport.

« La cybersécurité a longtemps été considérée comme un coût lié à la conduite des affaires », a expliqué Vishal Salvi, directeur de la sécurité de l'information et responsable de la pratique de la cybersécurité chez Infosys. « Toutefois, à l'ère du numérique, où la réputation d'une entreprise repose sur sa capacité à protéger les données de ses clients et à établir une confiance numérique, la cybersécurité devient un facteur de différenciation commerciale ».

Il a ajouté : « Grâce à ce rapport, nous apportons une approche inédite pour quantifier l'impact d'une violation de données sur la valeur de la marque afin d'aider les entreprises à comprendre et à évaluer si les investissements qu'elles réalisent en matière de cybersécurité sont proportionnels au risque auquel elles sont confrontées. Il renforce également la nécessité pour les responsables de la sécurité des systèmes d'information de s'engager auprès du conseil d'administration et de mettre en place un écosystème de gouvernance solide tout en employant une approche "secure by design" pour sauvegarder la valeur de leur marque et leur réputation ».

Ameya Kapnadak, Chief Growth Officer pour l’Inde chez Interbrand, a déclaré qu'il y a un changement fondamental dans la façon dont les marques s'engagent avec leurs clients.

« Alors que les frontières entre les mondes physique et virtuel s'estompent de plus en plus et que les marques s'appuient davantage sur le monde numérique pour créer des expériences uniques pour leurs clients, les violations de données ont le potentiel de porter atteinte au cœur même de la relation de la marque avec ses clients. Ces changements soulignent la nécessité de réévaluer les aspects "hygiène" de l'expérience client, comme la cybersécurité ».

Selon le rapport, pas moins de 85 % des clients ne feraient pas affaire avec une marque après une violation de données, tandis que 65 % des clients perdraient leur confiance dans la marque en cas de violation de données.

« Dans un monde où la technologie s'est immiscée dans toutes les facettes de notre vie, nous vivons dans une société riche en données. La cybersécurité fait désormais partie de notre vocabulaire quotidien et guide nos choix dans notre association avec les marques », lit-on dans le rapport. « Pour les marques, cela signifie que la sécurité des données est devenue un aspect essentiel de leurs activités. Cela a une incidence directe sur la "confiance" que les clients accordent à une marque. Celle-ci a à son tour une influence considérable sur l'engagement des clients et leur affinité avec la marque ».

Cette étude vient après une autre qui a montré que l’année 2020 a été émaillée d’incidents de données. D’après l’analyse des violations de données effectuée par la Security Response Team (SRT) de Tenable, entre janvier et octobre 2020, 730 incidents de divulgation publique ont été recensés, entraînant l’exposition de plus de 22 milliards de dossiers dans le monde entier.

Dans le domaine de la santé, près de la moitié (46,5 %) des violations étaient liées à des attaques par ransomware. Ce type d’attaques a représenté 35 % des violations analysées par Tenable, avec pour conséquence un important coût financier, tandis que 14 % des violations étaient le résultat de compromissions d’emails.

Source : Rapport d’étude

Et vous ?

Que pensez-vous de cette étude ? Pertinente ou pas ?
Les marques de communication vidéo risquant de perdre 3200 % de leur revenu net et l'industrie technologique 53 % du revenu net de 2020. Quels commentaires en faites-vous ?

Voir aussi :

Plus de 22 milliards de dossiers exposés sur les violations de données en 2020, analysées par Tenable
Cybersécurité : la NSA fait des recommandations sur l'adoption du DNS chiffré par les entreprises, afin d'éviter d'entraver les contrôles de sécurité du DNS traditionnel
Cybersécurité : La riposte des entreprises s'intensifie face à la hausse des pertes liées aux cyberattaques, selon l'étude annuelle menée par Hiscox Assurances
Cybersécurité : plus de 3 milliards de mots de passe Gmail et Hotmail divulgués en ligne, et aussi des identifiants de connexion à des sites comme Netflix, LinkedIn, et bien d'autres

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de TotoParis
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 11/03/2021 à 13:34