IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

La fraude à l'identité devient plus sophistiquée, ce qui laisse supposer l'implication du crime organisé
En 2020, les pertes liées au vol d'identité ont atteint 712 milliards de $, selon Onfido

Le , par Sandra Coret

30PARTAGES

5  0 
L'année dernière, 47 % de l'ensemble des fraudes aux documents d'identité ont été classées comme moyennement sophistiquées, soit une augmentation de 57 % par rapport aux 12 mois précédents.

Un rapport de la société Onfido, spécialisée dans la vérification et l'authentification d'identité, indique que des groupes organisés tentent de créer des comptes "vérifiés" avec de faux documents avant de les utiliser pour se lancer dans d'autres types de fraude.

Les pertes liées au vol d'identité ont augmenté de 42 % en 2020, atteignant 712 milliards de dollars, ce qui rend la vérification de l'identité numérique essentielle pour les entreprises. Comme de plus en plus de transactions se sont déplacées en ligne en raison de la pandémie, les fraudeurs ont suivi, en 2020, il y avait une augmentation de 41 % de la fraude d'identité, avec un taux moyen de fraude d'identité atteignant 5,8 %. L'année dernière, ce taux était de 5,9 %, ce qui indique qu'il n'y a pas eu de retour aux niveaux antérieurs à la pandémie.

"Les opérations à grande échelle souvent menées par des réseaux criminels de fraude ont les ressources nécessaires pour mener des fraudes sophistiquées telles que les deepfakes, les masques 2D et 3D. Elles peuvent également recourir à des techniques comme la coercition. Les entreprises verront moins de ces types d'attaques, mais elles peuvent causer le plus de dégâts en un minimum de temps", explique Michael Van Gestel, responsable de la fraude documentaire mondiale chez Onfido. "En intégrant l'authentification biométrique et d'autres méthodes sophistiquées de vérification d'identité, les entreprises peuvent s'assurer que, quelle que soit la façon dont les fraudeurs tentent de tirer parti de l'évolution de la situation, elles peuvent réduire considérablement le risque de fraude pour leur organisation et leurs clients."


Parmi les autres conclusions du rapport, on constate que les fraudeurs se sont éloignés de la semaine de travail standard, les attaques du week-end ayant augmenté de plus de 50 % depuis 2019. La fraude dans le commerce de détail a également augmenté de 36 % d'une année sur l'autre, ce qui en fait l'un des secteurs les plus attaqués, devant les services financiers et professionnels.

Les passeports ont dépassé les cartes d'identité nationales en tant que forme d'identification la plus fréquemment attaquée. Sur une note plus positive cependant, la biométrie s'avère efficace, les fraudeurs étant moins nombreux à tenter de contourner les contrôles de vérification biométrique que les contrôles de documents. En 2021, le taux moyen de fraude documentaire était de 5,9 %, contre 1,53 % pour les selfies et seulement 0,17 % pour les vidéos.

Source : Onfido

Et vous ?

Trouvez-vous ce rapport pertinent ?
Pensez-vous que le crime organisé soit vraiment impliqué dans les fraudes à l'identité ?

Voir aussi :

Les ransomwares ont augmenté de 62 % depuis 2019, avec un pic de 158 % en Amérique du Nord, les cybercriminels utilisant des tactiques plus sophistiquées et des variantes plus dangereuses comme Ryuk

Les groupes de ransomware deviennent de plus en plus sophistiqués et nombreux, le dernier trimestre a vu une augmentation de 4,5 % des vulnérabilités associées aux ransomwares, selon Ivanti

Les cybercriminels collaborent et adaptent leurs méthodes pour accroître leurs profits, en vendant l'accès aux systèmes violés à des groupes criminels organisés, selon HP Wolf Security

Le risque organisationnel lié aux attaques de ransomware perpétrées durant les week-end et jours fériés se confirme, ainsi que le manque de préparation des entreprises françaises, selon Cybereason

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de sanderbe
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 15/12/2021 à 21:00
Bonsoir,

La fraude à l'identité devient plus sophistiquée, ce qui laisse supposer l'implication du crime organisé. En 2020, les pertes liées au vol d'identité ont atteint 712 milliards de dollars, selon Onfido

L'année dernière, 47 % de l'ensemble des fraudes aux documents d'identité ont été classées comme moyennement sophistiquées, soit une augmentation de 57 % par rapport aux 12 mois précédents.

Trouvez-vous ce rapport pertinent ?
Les chiffres sont éloquents .

Pensez-vous que le crime organisé soit vraiment impliqué dans les fraudes à l'identité ?
Tout a fait .

Le crime s'adapte toujours pour avoir une longueur d'avance pour les services de police/justice/anti fraude.

---

Cela suppose de mettre le paquet sur 3 axes :

> sécuriser les outils de réception de notifications (mail, appel, sms, ... )
> sécuriser les outils et moyen de paiement (CB, application, objet connecté, compte ...)
> sensibiliser l'utilisateur final au "parade" .

Par exemple sensibiliser l'utilisateur sur l'utilisation d'une adresse mail "alias" , qui va envoyer / recevoir du courrier ... Évitant ainsi au compte principal de craindre pour son intégrité. Sensibiliser à l'utilisation d'une boite mail "poubelle" , pour recevoir tout ce qui a caractère commercial/consumériste.

Les gestes les plus simples peuvent être les plus "sécurisants". Sans trop de rigidité.
0  1