IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Les cyberattaques ont augmenté de 50 % en 2021 et atteint un pic en décembre, à cause de la faille qui a impacté la bibliothèque logicielle Log4J
D'après une analyse Check Point Research

Le , par Sandra Coret

37PARTAGES

4  1 
En ce début d’année, Check Point Research (CPR) partage les statistiques mondiales des augmentations de cyberattaques observées en 2021 par région, pays et industrie. L'année dernière, CPR a constaté une augmentation de 50 % des cyberattaques par semaine sur les réseaux d'entreprise par rapport à 2020, avec un pic en décembre, en grande partie dû à la faille de sécurité qui a impacté Log4J.

Les pirates ont surtout ciblé l'Afrique, l'Asie-Pacifique et l'Amérique latine, mais l'Europe a connu la plus forte augmentation en pourcentage des cyberattaques d'une année sur l'autre. Le secteur de l'éducation et de la recherche est le plus ciblé au monde.

  • Les cyberattaques contre le secteur de l'éducation et de la recherche ont augmenté de 75 % en 2021.
  • Les cyberattaques contre le secteur public ont augmenté de 47 % en 2021.
  • Les cyberattaques contre le secteur de la santé ont augmenté de 71 % en 2021.


Check Point Research (CPR) partage les statistiques mondiales des augmentations des cyberattaques contre les organisations en 2021 par région, pays et secteur d'activité. L'année dernière, CPR a constaté 50 % de cyberattaques en plus par semaine sur les réseaux d'entreprise par rapport à 2020. La tendance à l'augmentation des cyberattaques a atteint un niveau record fin 2021 après les révélations de l'exploit Log4J, avec un pic à 925 cyberattaques par semaine et par organisation, au niveau mondial.


Les secteurs les plus ciblés par les pirates informatiques dans le monde en 2021

1 - Enseignement/Recherche (+75%)
2 - Gouvernement/Militaire (+47%)
3 - Communications (+51%)
4 - ISP/MSP (67%)
5 - Santé (71%)


Régions les plus visées

1 - Afrique (+13%)
2 - Asie Pacifique (+25%)
3 - Amérique Latine
4 - Europe (+68%)
5 - Amérique du Nord (+61%)


Déclaration d'Omer Dembinsky, responsable de la recherche sur les données, chez Check Point Software :

« Les pirates informatiques ne cessent d'innover. L'année dernière, nous avons constaté une augmentation stupéfiante de 50 % des cyberattaques perpétrées chaque semaine, sur les réseaux d'entreprise par rapport à 2020 - c'est une augmentation considérable. Le nombre de cyberattaques a atteint un pic vers la fin de l'année, en grande partie en raison de la faille de sécurité qui a touché la bibliothèque Log4J. Grâce aux nouvelles techniques d’intrusion et aux méthodes d'évasion, les pirates peuvent désormais mettre plus facilement à exécution leurs intentions malveillantes. Ce qui est plus alarmant, c'est que certains secteurs essentiels de la société (les OIV) figurent dans la liste des cibles. Les secteurs de l'éducation, de l'administration et de la santé figurent dans le top 5 des secteurs les plus attaqués au niveau mondial. Je m'attends à ce que ces chiffres augmentent en 2022, car les pirates continueront d'innover et de trouver de nouvelles méthodes pour exécuter des cyberattaques, en particulier des ransomwares. Pour ainsi dire, nous sommes dans une cyber pandémie. J'invite instamment le public, et en particulier les personnes travaillant dans les secteurs de l'éducation, de l'administration et de la santé, à se familiariser avec les principes de base de la cyber protection. Des mesures simples telles que l'application de correctifs, la segmentation des réseaux et la formation des employés peuvent contribuer grandement à rendre le monde plus sûr. »

Conseils de sécurité :

  • Prévenir
  • Tout sécuriser
  • Appliquer régulièrement des correctifs
  • Segmenter les réseaux
  • Former les employés
  • Installer des technologies de sécurité avancées


Les données utilisées dans ce rapport ont été détectées par les technologies Threat Prevention de Check Point, puis stockées et analysées dans ThreatCloud. ThreatCloud fournit des renseignements sur les menaces en temps réel provenant de centaines de millions de capteurs dans le monde entier, sur les réseaux, les terminaux et les mobiles. ThreatCloud est en fait le cerveau qui se cache derrière la puissance de prévention des menaces de Check Point Software, il combine les renseignements sur les menaces du Big Data avec des technologies avancées d'IA pour fournir une prévention précise à tous les clients de Check Point Software.

Source : Check Point Research

Et vous ?

Trouvez-vous cette analyse pertinente ?

Voir aussi :

95 000 cyberattaques ont été recensées cette année, une augmentation de 45 398 par rapport à 2020, les grandes entreprises étant les plus ciblées, selon Orange Cyberdefense

Les ransomwares ont augmenté de 62 % depuis 2019, avec un pic de 158 % en Amérique du Nord, les cybercriminels utilisant des tactiques plus sophistiquées et des variantes plus dangereuses comme Ryuk

Les entreprises de taille moyenne sont 490 % plus susceptibles d'être victimes d'une atteinte à la vie privé, dû au manque de ressources et au coût élevé des expertises, selon Coro

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de vanquish
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 25/01/2022 à 10:52
Je suis dans le gratuit (pas l'open source) et je suis régulièrement confronté au problème.
C'est toujours un peu désagréable mais très compréhensible.
Déjà généralement votre interlocuteur est dans la structure depuis 3 ans, alors que le produit est là depuis 15.
Il sait que c'est là, mais n'a aucune idée du modèle économique, parce que ce n'est pas son boulot et qu'il a 150 autres sous-système qu'il ne fait que superviser.

Et en vrai, c'est rarement une question d'argent.
Quand on lui explique que c'est gratuit, ça lui pose souvent un problème, car gratuit cela veux dire pas de contrat et donc personne sur qui rejeter la responsabilité en cas de problème.
Il en a, rétrospectivement, des sueurs froides.
Certains utilisateurs qui pourraient avoir le produit gratuitement préfère payer pour avoir un lien contractuel.
9  1 
Avatar de tabouret
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 25/01/2022 à 10:24
Quelqu'un peut m'expliquer le lien entre Curl et Log4j?

Sinon on peut aussi demander à Nespresso s'il sont sensibles à Log4j dans la foulée.
6  0 
Avatar de TJ1985
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 14/01/2022 à 9:34
C'est ce qui m'a toujours effrayé lorsque j'ai assisté à l'explosion des bibliothèques et plateformes en ligne. Pour avoir commis une fois un bug dans une librairie partagée, je mesure pleinement l'impact que ça peut avoir. Là, j'avais encore la main dessus, et sur l'ensemble des applications qui l'utilisaient et ça a quand même fait des dégâts. Mais si elle avait été lâchée dans la nature... à moi la peur !
J'ai l'impression que nous avons perdu la tête. Toutes les entreprises ne font pas du commerce en ligne, toutes n'ont pas besoin d'un cloud externe et beaucoup bénéficieraient des services d'un bon analyste bien plus que d'une SSII avide de rentabilité - pour elle-même.
6  1 
Avatar de gabriel21
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 25/01/2022 à 11:36
Le mail ressemble beaucoup à des mails que je peux voir passé en interne ou du client quand le service SSI panique et comme il savent pas où ils habitent, ni ce que font les administrateurs et les développeurs, ils leurs posent la totalité des questions que le RSSI ou tout autre directeur leur a posé.
L'affaire est cocasse, surtout la réponse... Ah bon, vous ne travaillez pas pour nous...
Il s'agit là plus d'une incompétence personnel que d'une société, même si l'ultra procéduralisation et les équipes aux périmètres restreints et hermétiques peuvent être la cause profonde de ce genre de situation.
J'ai par exemple eu le cas d'une demande pour savoir si on avait bien patché une vulnérabilité noyau Windows sur nos serveurs applicatifs qui tournaient sur RHEL et AIX....
Des perles de ce type, j'en vois malheureusement très souvent.
5  0 
Avatar de dolu02
Membre averti https://www.developpez.com
Le 25/01/2022 à 10:47
Citation Envoyé par walfrat Voir le message
Personnellement je demande a voir la fin de l'histoire avant de basher la société.

Le premier mail de la société peut paraître agressif et stupide mais ça peut ni plus ni moins venir de personnes qui font ce genre de mail aussi bien à des sociétés privés sous contrat qu'a des gens du monde open source sans contrat, car ils ignorent la différence.

En outre le second mail de la société me paraît être un signe qu'ils sont pas si mal tombé.
C'est justement ce qui leur est reproché, d'être ignorants. S'ils ont des IT en interne (on peut le supposer pour une telle entreprise), pourquoi ne pas leur demander ce qu'il faut faire?
5  1 
Avatar de valtena
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 26/01/2022 à 15:06
Citation Envoyé par AoCannaille Voir le message
Le ton n'est pas arrogant, le mail est lisse, factuel et surtout impersonnel. En un mot : Une communication Professionnelle. Si tu trouve ce mail arrongant, j'espère que tu ne travaille pas dans des grosses boites car c'est tout simplement la seule méthode qu'ils ont pour communiquer par écrit.
Le mail arrive avec pas mal d'impératif. Quand tu lis la tournure du mail la réponse est due. C'est assez arrogant en dehors d'un lien de subordination. Qu'il soit lissé et automatisé n'enlève rien à la chose.
5  1 
Avatar de marsupial
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 25/01/2022 à 12:08
Disons qu'il s'agit d'une entreprise qui fait une crise salutaire de parano dans le contexte cybersécuritaire actuel où la Maison Blanche a donné l'ordre à l'administration de bien vérifier la chaîne d'approvisionnement. A mon avis cette organisation a du faire la même demande à tous ses fournisseurs IT. Pour moi, il s'agit d'une démarche allant dans le bon sens. Le dialogue ne doit pas être rompu entre les deux parties évoquées pour déboucher sur une solution amiable. En tout cas, j'ai souri tant à la nouvelle qu'à certain commentaires.
3  0 
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 25/01/2022 à 15:09
Pour ceux qui travaillent ou ont eu l'occasion de travailler dans une multinationale (puisque c'est de ce type d'organisation qu'il s'agit manifestement), vous reconnaîtrez assez facilement le style (bourrin) du courriel, qui n'est pas l’œuvre d'un développeur, mais plutôt d'un cadre. Typiquement un chef de projet mis au pied du mur par sa hiérarchie. Sauf qui peut.
3  0 
Avatar de TotoParis
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 25/01/2022 à 21:33
Ce n'est pas un non évènement comme l'a écrit un mec ici. Le ton arrogant et brutal de cette énorme boite est tout simplement à vomir
Sans omettre qu'il avaient l'air de bien être à l'Ouest en plus.
4  1 
Avatar de chrtophe
Responsable Systèmes https://www.developpez.com
Le 26/01/2022 à 6:32
Malheureusement ça devient la norme.
3  0