IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Les petites et moyennes entreprises sont plus sujettes aux attaques de phishing
Car elles ne disposent pas de défenses solides et n'ont pas fourni à leurs employés une formation de sensibilisation

Le , par Sandra Coret

20PARTAGES

5  0 
Selon une nouvelle étude, le spear-phishing, la fraude au PDG et de nombreuses autres activités criminelles menées par des pirates informatiques sont désormais très fréquentes, avec un pourcentage croissant d'attaques réussies.

Les médias publient des articles sur un fait connu, à savoir que les secteurs public et privé sont tous deux victimes de ces prédateurs en ligne. Mais il n'est pas très courant d'entendre parler d'une petite ou moyenne entreprise victime de ces attaques, jusqu'à ce que l'on apprenne que le petit cabinet du docteur Smith a été victime de ces attaques. Seules trois personnes ont été touchées par cette attaque.

Cependant, les informations récentes fournies dans un article de Barracuda sur les principales menaces de cyberattaques donnent une idée de l'augmentation alarmante du phishing ou de nombreuses autres attaques d'ingénierie sociale contre les petites et moyennes entreprises. Les pirates utilisent des stratégies telles que la fraude au PDG, le prétexte et bien d'autres tactiques pour atteindre la boîte aux lettres électronique, voire même la concurrence de l'entreprise.

En examinant les nouvelles données fournies, on constate que la moyenne des tentatives d'attaque par courrier électronique dans une entreprise comptant plus de deux mille employés est de seulement cinq par an, alors qu'elle est presque triple dans une entreprise comptant moins de cent employés, soit dix-sept par an.


Selon les données, deux des principaux types d'attaques ont été tentés sur les petites ou moyennes entreprises tout au long de l'année ;

Près de la moitié ( 49 %) des attaques étaient des attaques de phishing et 40 % des attaques étaient des tentatives d'escroquerie en ligne.

Selon le rapport, les attaques réussies contre les petites et moyennes entreprises s'expliquent principalement par le fait que les entreprises ne disposaient pas de défenses solides et qu'elles n'ont pas fourni à leurs employés une formation de sensibilisation à la sécurité pour faire face à ces attaques.

Source : Barracuda

Et vous ?

Trouvez-vous cette étude pertinente ?
Quelle est la situation au sein de votre entreprise ?

Voir aussi :

La moitié des petites entreprises ont déjà été la cible de cyberattaques selon Cybint, se croyant à l'abris, elles investissent en moyenne moins de 500 $ dans la cybersécurité selon Juniper

La taille compte quand il s'agit de cybersécurité, c'est ce que révèle le troisième rapport annuel sur le risque de pénétration de Coalfire qui propose de nouvelles recommandations

Les cybercriminels collaborent et adaptent leurs méthodes pour accroître leurs profits, en vendant l'accès aux systèmes violés à des groupes criminels organisés, selon HP Wolf Security

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Demon-Slayer
Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 12/04/2022 à 18:01
Merci pour le schéma
0  0