IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Les femmes dans la cybersécurité : depuis 2022, les femmes occupent 25 % des emplois dans le domaine de la cybersécurité,
Contre 20 % en 2019 et 10 % en 2013, d'après une étude

Le , par Nancy Rey

10PARTAGES

6  0 
Le secteur de la cybersécurité a longtemps été dominé par les hommes. Toutefois, le secteur commence enfin à compter de plus en plus de visages féminins. Une étude a montré qu'en 2022, les femmes occuperont 25 % des emplois dans le domaine de la cybersécurité, contre 20 % en 2019 et 10 % en 2013.


L'augmentation du nombre de femmes dans le secteur ne devrait pas ralentir de sitôt. On prévoit que d'ici 2025, les femmes représenteront 30 % de la main-d'œuvre mondiale dans le domaine de la cybersécurité, et d'ici 2031, 35 %.

S'il reste encore beaucoup à faire pour attirer davantage de femmes dans le secteur de la cybersécurité, il existe de nombreux titans de l'infosécurité et des modèles à suivre, en particulier pour les jeunes femmes désireuses d'ouvrir leur propre voie dans ce secteur.

Christine Bejerasco, responsable de la sécurité des systèmes d'information (RSSI) chez WithSecure, a baigné dans le monde de la technologie depuis qu'elle a obtenu son diplôme à l'université des Philippines en 2003. Les 15 années qu'elle a passées chez F-Secure et WithSecure ont été marquées par de nombreuses réalisations, notamment sa nomination au poste de directeur technique, puis à celui de RSSI. « Je pense que les femmes qui, comme moi, occupent des postes de direction ont un rôle important à jouer. La présence d'un mentor peut faire une énorme différence en aidant les femmes à se sentir plus à l'aise dans un environnement dominé par les hommes et en leur permettant de développer et de démontrer leurs compétences », a déclaré Bejerasco.

Shani Mahler, directrice de la gestion des produits chez Barracuda XDR, estime également que les modèles de rôle pour les jeunes femmes sont essentiels. Elle travaille dans le domaine de la cybersécurité depuis près de 20 ans et estime que les jeunes femmes seraient encouragées à rejoindre le secteur en faisant appel à leur « esprit de justicier». « De Nancy Drew à Olivia Benson, il existe des femmes détectives célèbres dont le rôle principal est d'aider ceux qui ne peuvent pas s'aider eux-mêmes et d'arrêter les "méchants". La popularité de ces personnages suggère que de nombreuses femmes s'identifient à un tel rôle - et une carrière dans la cybersécurité peut offrir exactement cela », a déclaré Mahler.

Pour certains, l'industrie de la technologie et de la cybersécurité était la seule voie de carrière envisagée, mais ce n'est pas le cas pour tous. Pour certains, rejoindre l'industrie technologique peut être un virage inattendu.

Linh Lam, Directeur des Systèmes d'Information (DSI) chez Jamf, explique que c'est sa curiosité qui l'a conduite au point où elle se trouve aujourd'hui : « Je n'avais pas l'intention de devenir DSI. Ma carrière (que j'adore) est le fruit de ma curiosité pour la résolution de problèmes et la technologie. Lorsque les filles sont jeunes, nous devons les exposer à la science, à la technologie et aux possibilités de carrière intéressantes dans ce domaine, afin qu'elles sachent que ce n'est pas seulement une possibilité, c'est une réalité. Ne vous laissez pas intimider par l'idée de commencer une carrière dans la technologie et ne craignez pas de ne pas être qualifiée. Chacun possède des compétences et des valeurs qui lui sont propres, et tout le monde commence quelque part.  Misez sur vous, donnez-vous une chance.  Il se peut que vous ayez des doutes sur vous-même, mais ne vous privez pas de votre chance au départ ».

Bec McKeown, directrice des sciences humaines chez Immersive Labs, est du même avis : il s'agit de faire passer le message qu'il n'est pas nécessaire d'être technicien pour travailler dans la technologie. « Pour moi, ce n'était pas une question de genre - c'était la prise de conscience qu'il n'est pas nécessaire d'être technique pour travailler dans la technologie. Il est essentiel de mettre l'accent sur les compétences transférables et de reconnaître qu'il est tout aussi important de comprendre le tableau d'ensemble de la cybersécurité que de savoir ce qu'il y a sous le capot, en passant par les détails plus techniques, pour ainsi dire… La cybersécurité devient accessible à un plus grand nombre de personnes et, en mettant l'accent sur le développement et l'évaluation des capacités plutôt que sur le pedigree éducatif, il y a certainement une opportunité pour de plus en plus de talents de rejoindre l'industrie ».

Les femmes qui rejoignent l'industrie technologique sont confrontées à de nombreux défis. Chaque expérience est différente, mais l'important est de savoir que l'on peut tout réussir. Il suffit de regarder Deborah McGinn, CMO chez Radiant Logic, qui est devenue vice-présidente du marketing alors qu'elle était enceinte de cinq mois. « Il n'est pas facile de devenir une femme leader dans l'industrie technologique, mais c'est réalisable. J'ai été confrontée à de nombreux défis en tant que femme dans un secteur généralement dominé par les hommes… Nous avons parfois du mal à nous faire entendre et nous devons souvent jongler avec les exigences d'un parent qui travaille. Nous avons toutes eu ces pensées : Quand vais-je fonder une famille ? Est-ce que le fait de prendre du temps pour moi aura un impact sur ma carrière ? La réponse est non - à moins que vous ne le permettiez » , a déclaré Deborah McGinn.

Mor Bikovsky, responsable mondial du développement commercial chez Claroty, est tout à fait d'accord avec ce sentiment : « En tant que femme, vous pouvez tout accomplir. Chez Claroty, par exemple, le PDG m'a décerné le titre d'employée de l'année trois années de suite. Le conseil le plus important que je puisse donner à d'autres femmes dans la technologie est d'apprendre des autres et de les aider. Chez Claroty, je suis devenue un mentor pour les femmes de plusieurs départements, y compris le produit, la recherche et le développement, et le support technique - en leur donnant des conseils sur la progression de carrière et les promotions, les changements entre les rôles, et les dilemmes dans un environnement de travail à prédominance masculine. J'en suis même arrivée à donner des conseils à des hommes qui ont le double de mon âge et deux fois plus d'expérience ! ».

Encourager davantage de jeunes talents féminins à rejoindre le secteur de la cybersécurité est une tâche qui incombe à tous, la promotion de la diversité dans le secteur de la cybersécurité relève de la responsabilité de chaque organisation et de chaque membre du personnel d'encadrement.

Tal Folkman, chercheur en sécurité chez Checkmarx, souligne l'importance d'agir en tant que communauté, et non en tant qu'entreprises de cybersécurité individuelles. « Je suggérerais une organisation unifiée, soutenue par l'ensemble du secteur, qui offrirait des bourses, des stages et des cours pour les femmes. Nous devrions exposer les enfants à des femmes brillantes et perspicaces dès leur plus jeune âge, afin de normaliser l'idée de femmes dirigeantes dans le cyberespace ou dans n'importe quel secteur. Nous devons créer un réseau de femmes dans le domaine de la cybersécurité, partager des connaissances, suggérer des idées, s'entraider, etc. Faites en sorte que tout soit plus accessible pour nous ».

Source : WOMEN IN CYBERSECURITY 2022 REPORT

Et vous ?

Que pensez-vous des conclusions de ce rapport ? Pertinentes ou non ?

Qu'en est-il de votre expérience personnelle ?

Voir aussi :

Tim Cook : « Aucune excuse valable » pour le manque de femmes dans le secteur de la technologie, les lieux de travail à prédominance masculine accordent moins d'attention à la diversité des genres

Les femmes adoptent de plus en plus la cybersécurité comme parcours professionnel, mais elles sont 21 % moins payées que les hommes dans le secteur, selon (ISC)2

Au moins 30 % des cybercriminels sont des femmes, elles représenteront 30 % de la main-d'œuvre mondiale dans le domaine de la cybersécurité d'ici à 2025, selon un rapport d'étude de Trend Micro

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de palnap
Membre averti https://www.developpez.com
Le 11/03/2023 à 8:04
Et après on se demande pourquoi 2022 a été une année record en terme de fuites de données
5  2 
Avatar de SofEvans
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 13/03/2023 à 14:19
Citation Envoyé par robertledoux Voir le message
Ca serait bien d'argumenter un peu plus ton commentaire, là tu passes juste pour un gros misogyne.
Plutôt pour un gros troll (qui vient de réussir son coup apparemment).

Sinon je ne sais pas trop quoi penser de cette info.
1  0 
Avatar de RenarddeFeu
Membre actif https://www.developpez.com
Le 26/04/2024 à 6:48
Je sais bien que les formules sautent au plafond dès qu'on parle des femmes dans l'IT ou dans l'ingénierie. Mais, pour avoir pas mal voyagé, elles sont particulièrement peu nombreuses en Europe et en Amérique du Nord, bien moins qu'en Asie ou au Maghreb et où là encore la parité n'est pas atteinte.
1  0 
Avatar de Planetary
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 15/03/2023 à 4:08
Pas étonnant, il y a un non dit sur la discrimination positive.
C'est un secret de polichinelle dans le milieu. Si vous êtes une femme et que vous voulez travailler dans l'informatique, vous êtes quasi certaine que votre CV se retrouvera tout de suite au sommet de la pile, juste pour satisfaire un besoin de "diversité' complètement arbitraire créer de toute pièce par les féministes.

On en reparlera quand on nous demandera la parité chez les maçons, les éboueurs, les bouchers, etc.
0  0 
Avatar de robertledoux
Membre averti https://www.developpez.com
Le 13/03/2023 à 9:27
Citation Envoyé par palnap Voir le message
Et après on se demande pourquoi 2022 a été une année record en terme de fuites de données
Ca serait bien d'argumenter un peu plus ton commentaire, là tu passes juste pour un gros misogyne.
0  3