IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Le groupe de cybercriminels Hacktiviste "Gay furry hackers" publie deux gigaoctets de données piratées du Projet 2025 de la Fondation Heritage
Des conservateurs favorable à Donald Trump

Le , par Jade Emy

6PARTAGES

13  0 
Le groupe de cybercriminels à tendance politique Hacktivistes, "Gay furry hackers", publie deux gigaoctets de données piratées du Projet 2025 de la Fondation Heritage.

Les "Gay furry hackers" attaquent la Foudation Heritage et diffusent des données sensibles liées au projet 2025. La Fondation Heritage est un éminent groupe de réflexion conservateur favorable à Donald Trump. Donald John Trump, homme politique, personnalité des médias et homme d'affaires américain, a été le 45e président des États-Unis de 2017 à 2021.

Trump a remporté l'élection présidentielle de 2016 en tant que candidat du Parti républicain, tout en perdant le vote populaire. Il a encouragé les théories du complot et a fait de nombreuses déclarations fausses et trompeuses au cours de sa campagne et de sa présidence. Nombre de ses commentaires et de ses actions ont été qualifiés de racistes et de misogynes. Depuis qu'il a quitté ses fonctions, Trump a continué à dominer le Parti républicain et est son candidat présomptif à l'élection présidentielle de 2024.

Un groupe de "Gay furry hackers", comme ils se décrivent eux-mêmes, affirme avoir volé deux gigaoctets de données à la Fondation Heritage, un groupe de réflexion conservateur. Les pirates, connus sous le nom de SiegedSec, ont volé et publié les données en représailles au "Projet 2025" du groupe de réflexion, une liste de propositions politiques à mettre en œuvre presque immédiatement après l'investiture de Donald Trump, s'il remporte l'élection.

La première mesure clé figurant dans le document du projet 2025 est la suivante : "Il est grand temps de jeter les bases d'une Maison-Blanche plus favorable à la droite."


SiegedSec a mis la main sur les données le 2 juillet, qui (selon CyberScoop) contiennent des informations créées entre 2007 et novembre 2022 concernant un site web de médias de droite connu sous le nom de The Daily Signal, qui a des liens avec la Fondation Heritage.

Un membre du groupe qui se fait appeler "vio" a déclaré à CyberScoop que le groupe d'hacktivistes a lancé l'attaque pour fournir "la transparence au public concernant qui soutient exactement Heritage (sic)", et que les données contiennent "les noms complets, les adresses électroniques, les mots de passe et les noms d'utilisateur" de ceux qui ont interagi avec Heritage.

Certaines des données volées comprennent des adresses électroniques du gouvernement américain, précise M. Vio. "Cela peut avoir un impact sur la réputation de Heritage (sic) et cela va particulièrement repousser les utilisateurs en position de pouvoir."

SiegedSec affirme que cette attaque s'inscrit dans le cadre de sa campagne "OpTransRights", qui comprend des attaques contre des sites Web gouvernementaux et des États ayant des sympathies anti-avortement et anti-trans. Il s'agit de la deuxième attaque à laquelle la Fondation Heritage est confrontée cette année, la première ayant contraint la fondation à fermer son réseau en avril.

Sources : CyberScoop, Projet 2025 de la Fondation Heritage

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?

Voir aussi :

Le directeur du FBI avertit que les hackers chinois cherchent à « faire des ravages » dans les infrastructures critiques des États-Unis et à causer des dommages réels aux citoyens américains

2023 a été sinistrée par une énorme croissance des ransomwares et de l'hacktivisme, les abus de chatbots IA, les hacks d'ingénierie sociale et les tromperies aux deepfakes, d'après un rapport d'Intel 471

Les intrusions dans le cloud ont globalement augmenté de 75 % en 2023. Les attaquants ayant jeté leur dévolu sur le cloud en utilisant des identifiants valides, selon un rapport de CrowdStrike

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !