IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Cybersécurité : Seuls 54 % des entreprises employant 500 personnes ou plus ont mis en place un plan de restauration après sinistre documenté à l'échelle de l'entreprise
D'après iland

Le , par Sandra Coret

0PARTAGES

12  0 
L'étude du fournisseur de services et d'hébergement révèle également que la fréquence des tests de reprise après sinistre est très faible. Seulement 50 % d'entre elles effectuent des tests chaque année ou à des intervalles moins fréquents, tandis que 7 % ne testent pas du tout leur plan de secours.

Parmi les entreprises qui effectuent des tests moins fréquents, la moitié d'entre elles déclarent que leur plan de reprise après sinistre pourrait être inadéquat sur la base de leur dernier test, tandis que 12 % ont rencontré des problèmes susceptibles d'entraîner des temps d'arrêt prolongés. Une autre préoccupation est que toutes les entreprises ont rencontré des problèmes, aucun répondant ne signalant que son test de DR a été complètement ou modérément réussi.

Parmi les problèmes rencontrés, la plupart font état de problèmes de réseau (67 %), d'indisponibilité des services (67 %), de problèmes d'intégrité des données (50 %), de problèmes de performance des applications (50 %) ou de l'absence de charges de travail critiques (50 %).


"Avec l'augmentation du travail à distance et la fréquence et l'impact de la cybercriminalité qui augmentent chaque année, il est essentiel de mettre en place une stratégie complète de reprise après sinistre pour que les organisations puissent se défendre, se protéger et se rétablir rapidement en cas de perte de données", déclare Scott Sparvero, PDG d'iland. "Comme nous l'avons constaté dans notre étude, les mises en œuvre de la reprise après sinistre sont en hausse, mais les tests réguliers prennent du retard. Cela signifie qu'à mesure que les équipes informatiques déploient de nouvelles ressources pour répondre aux exigences croissantes en matière de charge de travail, le plan de reprise après sinistre doit être mis à jour en conséquence. Des tests réguliers peuvent rapidement mettre en évidence toute insuffisance potentielle de la reprise après sinistre. Travailler avec un fournisseur DRaaS comme iland donne aux entreprises la confiance dans leur solution DR. Grâce à des intervalles de test planifiés, iland s'assure que les organisations sont prêtes à se rétablir aussi rapidement que possible."

Source : iland

Et vous ?

Trouvez-vous cette étude pertinente ou pas ?
Votre société effectue-t-elle fréquemment des tests de reprise après sinistre ?

Voir aussi :

Sécurité : seuls 7 % des responsables rendent compte au PDG, 53 % affirment que leurs dirigeants ne comprennent pas leur rôle et 51 % pensent qu'ils manquent de soutien de la part des dirigeants

69 % des professionnels de l'informatique et de la sécurité ne maîtrisent pas les SASE (Secure Access Service Edge), mais tiennent tout de même à les adopter, d'après une enquête de Versa Networks

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !