IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

86 % des professionnels de la sécurité admettent perdre le sommeil pour protéger les systèmes critiques
83 % d'entre eux déclarant avoir subi une cyberattaque réussie ces deux dernières années

Le , par Sandra Coret

52PARTAGES

6  0 
Un nouveau sondage réalisé par Telos Corporation et Vanson Bourne auprès de 250 professionnels des technologies de l'information, de la sécurité informatique, du droit et du risque/fraude/conformité révèle que 83 % d'entre eux déclarent avoir subi une cyberattaque réussie au cours des deux dernières années, la moitié d'entre eux affirmant que les attaquants ont réussi à atteindre leurs actifs informatiques critiques.

Il n'est donc pas surprenant que 86 % admettent avoir été tenus éveillés la nuit par des inquiétudes concernant la protection des systèmes critiques.

L'étude révèle également que 99 % des entreprises pensent qu'elles doivent améliorer leur capacité à empêcher un attaquant d'accéder à des actifs critiques une fois qu'il s'est introduit dans le réseau.

Si 95 % de ceux qui ont segmenté et protégé leurs actifs informatiques critiques estiment que ces derniers sont mieux protégés, 93 % pensent que les outils qu'ils utilisent actuellement pour protéger leurs actifs segmentés sont insuffisants pour défendre leur organisation contre les cybermenaces.


"Alors que les pirates et les menaces ne cessent de gagner en sophistication, l'importance de verrouiller les actifs informatiques critiques est plus évidente que jamais, mais les approches de sécurité actuelles ne permettent pas d'atteindre cet objectif ", déclare Tom Badders, chef de produit senior chez Telos. "Il est maintenant temps pour les organisations d'envisager une approche différente - et la meilleure façon de protéger les actifs critiques est de les cacher entièrement."

La quasi-totalité (99 %) des personnes interrogées qui ont été tenues éveillées la nuit par des préoccupations concernant la protection des actifs informatiques critiques conviennent qu'elles dormiraient mieux si elles pouvaient cacher leurs actifs réseau en éliminant les adresses IP, les rendant ainsi invisibles sur l'Internet public via l'obscurcissement du réseau. 36 % des entreprises sont très inquiètes de subir une attaque contre leurs actifs informatiques critiques au cours des six prochains mois. Toutefois, parmi celles qui utilisent des outils d'obscurcissement du réseau, ce pourcentage tombe à 24 %.

Source : Telos

Et vous ?

Trouvez-vous ce rapport pertinent ou pas ?
Subissez-vous la même pression pour la protection des systèmes critiques au sein de votre entreprise ?

Voir aussi :

62 % des organisations ne sont pas sûres de pouvoir prévenir la perte de données, malgré d'importants investissements dans les outils de sécurité, selon des données de BlackFog

83 % des entreprises ne parviennent toujours pas à chiffrer la moitié des données sensibles qu'elles stockent dans le cloud, selon une étude de Thales

Seules quelques entreprises disposent du système de cybersécurité adéquat pour effectuer des téléchargements de fichiers, 32 % n'ont aucun protocole pour détecter tout malcontenant, selon Opswat

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !