IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Comment le genre a une incidence sur les mauvais choix de mots de passe
Les hommes ayant plus tendance à utiliser des suites de chiffres ou de lettres que les femmes, selon Nordpass

Le , par Sandra Coret

21PARTAGES

12  1 
Le choix d'un mauvais mot de passe est l'un des problèmes les plus courants en matière d'utilisation d'Internet de nos jours, car facilite inutilement l'accès illicite à votre compte par une tierce personne.

Il est important de noter qu'il existe certaines différences entre les sexes concernant les mauvais mots de passe eux-mêmes.

Le mot de passe le plus utilisé dans le monde, selon Nordpass, est malheureusement une suite de chiffres, à savoir 123456, et il est inutile de préciser qu'il s'agit du pire mot de passe que l'on puisse utiliser.

Cependant, les femmes ont tendance à utiliser des suites de chiffres ou de lettres moins fréquemment que les hommes, en utilisant souvent quelque chose comme "princesse" ou "soleil", alors que les hommes utilisent des mots comme "football" ou "baseball" et qu'ils n'utilisent des expressions comme "iloveyou" que bien après le top 10.

Cela signifie que les mauvais mots de passe ne sont pas près de disparaître, et ce qu'il faut retenir ici, c'est que le sexe n'a pas d'importance sur la faiblesse des mots de passe. Les utilisateurs doivent vraiment être sensibilisés à l'importance de trouver le mot de passe le plus unique possible.

Les mauvais mots de passe peuvent conduire à des situations très graves comme l'usurpation d'identité et autres, et il existe de nombreux outils qui peuvent aider à éviter de les utiliser.


Source : Nordpass

Et vous ?

Trouvez-vous ce rapport pertinent ?
Quelles sont vos astuces pour optimiser vos mots de passe ? utilisez-vous des générateurs de mots de passe ?

Voir aussi :

Le mot de passe "123456" a été utilisé plus de 23 millions de fois d'après un rapport publié par le NCSC, qui voudrait sensibiliser les internautes

Plus de la moitié des employés écrivent leurs mots de passe liés au travail sur des post-it, ce qui entraîne un risque important pour la cybersécurité, selon Keeper Security

Cybersécurité : les femmes sont meilleures que les hommes pour ce qui est de se protéger en ligne, selon un sondage

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Mingolito
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 06/12/2021 à 15:44
Donc cette news nous apprends qu'il y a bien une égalité des sexes, car les mots de passes sont tous aussi nuls d'un coté comme de l'autre.

Cependant on constate que les hommes et les femmes sont deux espèces totalement différentes, vu que d'un coté on a les hommes avec le "foot", et d'autres part les femmes avec "princesse" et "chocolat"
Mais ça on le savais déjà, cf l'ouvrage scientifique de référence sur la question :

9  0 
Avatar de grunk
Modérateur https://www.developpez.com
Le 06/12/2021 à 10:45
Le top 10 des mots de passe quelque soit le sexe est affligeant ...
7  0 
Avatar de 23JFK
Membre expert https://www.developpez.com
Le 06/12/2021 à 9:43
Y a des couillons qui font une différence entre genre et sexe, ils ont même inventé une théorie avec une inflation de genres sans limite.
8  3 
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 06/12/2021 à 12:07
Citation Envoyé par 23JFK Voir le message
Y a des couillons qui font une différence entre genre et sexe, ils ont même inventé une théorie avec une inflation de genres sans limite.
Encore, s'il n'y avait que ça, ce serait juste une énorme ânerie sans importance.

Il y a plusieurs problèmes à propos cette théorie:

- Elle est enseignée comme une science dans les écoles publiques (américaines pour le moment), alors qu'elle n'a aucune fondation scientifique à proprement parler. Ce n'est que tout au plus une branche de la philosophie, et non un cursus en soi. De plus, lorsqu'on voit les débouchées, le parcours finit clairement par relâcher de futurs chômeurs dans la nature, mais ce n'est pas le seul dans ce cas, j'admets. (J'ai fait de la musicologie)
- Les principes fondamentaux de la doctrine sont biaisés politiquement; La fondation même des études de genre est politisée, et dirige les étudiants vers les extrêmes aussi bien gauche que droite, en fonction de leurs opinions. Pour moi, la politique n'a rien à faire à l'école que ce soit de près ou de loin.
- Certains principes de validité des études sont remis en cause; Des canulars ("les parcs canins sont des lieux propices à la culture du viol chez les chiens", "il faut encourager les hommes à utiliser des sex-toys anaux afin de lutter contre l'homophobie et la transphobie" sont acceptés au sein de la doctrine sans vérification (apparente, du moins), prouvant le laxisme sur la vérification des dires pourtant enseignés en aval.
- Pour moi, et je mets la balise opinion en gras, sans pour autant réfuter l'existence des personnes du troisième genre, je ne suis pas en accord avec le principe que la minorité puisse plier la majorité. Le fait d'imposer une façon de pensée de façon aussi brute sur une majorité ne peut QUE entraîner une résistance inverse proportionnelle. Démonstration avec le vaccin, le passe et les confinements dans une moindre mesure et pour ne citer que les exemples récents. D'autant plus que des actions entreprises par les mouvements politisés, bien que bénignes pour la communauté transgenre, demandent un effort fondamental pour les quidams non concernés. (Je pense ici au langage neutre, qui n'existe pas dans la forme commune du Français, contrairement à l'anglais et le génitif allemand)

Bref, même si le genre est une question complexe, c'est encore le même problème que pour beaucoup de sujets qui auraient pu être intéressants: La politique s'en mêle, et ça fait de l'argent. Donc ça devient malhonnête très vite, et ayant des personnes concernées dans mon entourage proche, je trouve ça dégueulasse pour elles.
7  2 
Avatar de kaillros
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 06/12/2021 à 8:28
En effet plutôt cocasse comme situation.... travaillant dans le domaine IT nous pouvons faire de la communication autours des mdp etc... ça change rien... même mon PDG m'a demandé de retiré l'authentification sur des fichiers car il en avait marre de retenir des mdp...

Après une petite technique certes vieillotte mais qui fait néanmoins le boulot... un petit calepin avec dedans vos mdp complexe, alors ça peut être chiant je le reconnais mais ça marche toujours
4  0 
Avatar de calvaire
Membre expert https://www.developpez.com
Le 06/12/2021 à 11:34
je vois que homme ou femme la connerie est similaire.

j'ai lu un article marrant la dessus
4  0 
Avatar de bombseb
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 07/12/2021 à 5:21
Pourquoi doit on encore glisser sur ce terrain?
Je fait partie de ces couillons.
Je fais du sport avec deux coéquipiers qui ont des vulves, l'un d'eux prend même sa douche en même temps que nous (l'autre ne se sont pas à l'aise de le faire) et ça ne pose de problème à personne.
Un individu avec une vulve ca s’appelle une femme... Le mot "femme" n'a rien de péjoratif hein

Ces gens demandent juste d'être respectés pour ce qu'ils sont : des êtres humains.
Je ne vois pas le rapport, qui a parlé de non respect avec les femmes dans ce thread ??!
"Ces gens" : Encore une fois tu a le droit d'employer le mot femme, décidément il y a un truc qui ne tourne pas rond dans la tête des woke
3  0 
Avatar de vanquish
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 06/12/2021 à 10:23
Nordpass a donc accès à nos mots de passes si on les stocke sur leur système ?

"123456 est le mot de passe le plus utilisé"... Quelle nouvelle !
A chaque fois qu'un service veux faire parler de lui, il sort ce marronnier.
3  1 
Avatar de 23JFK
Membre expert https://www.developpez.com
Le 06/12/2021 à 15:40
A la base, je répondais à une interrogation d'un commentaire qui depuis a ... disparu. De là l'apparente étrangeté de mon commentaire qui semble naître ex nihilo, alors que le commentateur relevait (à tord) ce qui lui semblait être une contradiction de l'article (amélioré depuis) affirmant puis niant une différence de sexe/genre dans le traitement des pwd. Voilà la raison de cet odieux "glissement".

Je vous souhaite bien du courage pour apprendre, assimiler et assigner convenablement les quelques ... dix mille genres actuels doctement proclamés.
4  2 
Avatar de esperanto
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 07/12/2021 à 8:23
Citation Envoyé par totozor Voir le message
Pourquoi doit on encore glisser sur ce terrain?
Parce que l'auteur le traducteur de l'article ne s'est pas encore rendu compte que le mot genre a complètement été dénaturé par les partisans de la théorie éponyme, et que le seul fait de l'employer est perçu comme un appel du pied par ses partisans comme par ses adversaires.

Citation Envoyé par totozor Voir le message
Je fais du sport avec deux coéquipiers qui ont des vulves, l'un d'eux prend même sa douche en même temps que nous (l'autre ne se sont pas à l'aise de le faire) et ça ne pose de problème à personne.
Feras-tu preuve de la même tolérance le jour où ces personnes exigeront la création de douches spécifiques parce qu'elles estiment que leur place n'est ni dans celle des hommes, ni dans celle des femmes? Le tout bien sûr non pas à leurs frais, mais aux frais de la communauté, au nom de la lutte contre les discriminations...

Citation Envoyé par totozor Voir le message
Ces gens demandent juste d'être respectés pour ce qu'ils sont : des êtres humains.
L'être humain, qu'on le veuille ou non, est une espèce sexuée avec deux variantes. Qu'on puisse en changer par une opération chirurgicale, d'accord. Mais la tendance actuelle, c'est de vouloir absolument se différencier, parce que c'est bien d'être dans une minorité. Donc finis les trans, ils sont déjà trop nombreux, la nouvelle mode c'est de définir son "identité" comme entre les deux, histoire de cumuler les avantages mais en demandant aux "binaires" de s'adapter à cette nouvelle donne, de compenser les inconvénients, tout refus étant assimilé à une discrimination...

Citation Envoyé par totozor Voir le message
Et oui, ce ne sont pas ceux qu'on lit sur twitter.
Après, c'est vrai qu'on entend surtout ceux qui crient le plus fort. Ils ne sont pas forcément représentatifs.

Citation Envoyé par Jesus63 Voir le message
(Je pense ici au langage neutre, qui n'existe pas dans la forme commune du Français, contrairement à l'anglais et le génitif allemand)
Si je croise un "non-binaire" dans un pays anglophone et qu'en guise de pronom je choisis it, je doute qu'il apprécie
En Allemand ça m'a toujours fait drôle de dire "das Mädchen" pour "la fille" mais c'est comme ça.
C'est bien la preuve que le genre grammatical est en réalité lié à des contraintes structurelles (du temps où les déclinaisons étaient plus fortes qu'aujourd'hui, le genre se décidait suivant la terminaison du cas nominatif) et non biologiques. Parler de genre grammatical masculin féminin ou neutre, c'est pratique mais d'un point de vue strictement théorique c'est un abus de langage.

Dommage, @Jesus63 pour le reste j'étais plutôt partisan de ton analyse.
1  0