IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

La criminalité liée aux crypto-monnaies en 2021 atteint une valeur record avec une hausse de 79 %
Les adresses illicites ayant reçu 14 milliards de dollars en devises numériques, selon Chainalysis

Le , par Sandra Coret

44PARTAGES

2  0 
La criminalité liée aux crypto-monnaies a bondi à un niveau record l'année dernière en termes de valeur, les adresses illicites ayant reçu 14 milliards de dollars en devises numériques, soit une hausse de 79 % par rapport aux 7,8 milliards de dollars de 2020, selon un blog de la société d'analyse blockchain Chainalysis

Début 2022, Chainalysis a déclaré que les adresses illicites détiennent déjà plus de 10 milliards de dollars de crypto-monnaies, dont la majorité est détenue par des portefeuilles associés à des vols de crypto-monnaies.

Les adresses illicites sont définies comme des portefeuilles liés à des activités criminelles telles que les ransomwares, les systèmes de Ponzi et les escroqueries.

Cela dit, la part des activités illicites dans le volume total des transactions en crypto est restée faible, à seulement 0,15 % en 2021. Le volume total des transactions a bondi à 15,8 mille milliards de dollars l'année dernière, soit une hausse de plus de 550 % par rapport aux niveaux de 2020.

Chainalysis, cependant, a déclaré que le chiffre de 0,15% pourrait encore augmenter à mesure que la société identifie plus d'adresses liées à des transactions illégales et les incorpore dans le volume total.

Dans son dernier rapport sur la criminalité en crypto-monnaie, Chainalysis avait déclaré que 0,34 % des transactions en crypto-monnaie de 2020 était associé à une activité illégale. Ce chiffre a maintenant été porté à 0,62 %.

"L'abus criminel des crypto-monnaies crée d'énormes freins à l'adoption continue, augmente la probabilité que des restrictions soient imposées par les gouvernements et, pire que tout, victimise des personnes innocentes dans le monde entier", a déclaré Chainalysis.

Pourtant, la tendance sous-jacente a suggéré qu'à l'exception de 2019 - une année aberrante extrême pour la criminalité liée aux crypto-monnaies, en grande partie en raison du schéma de Ponzi PlusToken de plusieurs milliards de dollars - la criminalité est devenue une petite partie du monde des crypto-monnaies.


Le rapport indique également que l'essor de la finance décentralisée, ou DeFi, qui facilite les prêts en crypto-monnaies en dehors des banques traditionnelles, a été un facteur important dans l'augmentation des fonds volés et des escroqueries.

En 2020, moins de 162 millions de dollars de crypto-monnaies ont été volés sur les plateformes DeFi, soit 31 % du montant total volé de l'année. Cela représentait une augmentation de 335 % par rapport au total volé sur les plateformes DeFi en 2019.

En 2021, ce chiffre a encore augmenté de 1 330 % pour atteindre 2,3 milliards de dollars, selon Chainalysis.

Le volume des transactions DeFi a bondi de 912 % en 2021, et Chainalysis a déclaré que les gains surdimensionnés sur les jetons décentralisés comme Shiba Inu ont poussé les investisseurs à spéculer sur les jetons DeFi.

"L'augmentation des crimes liés au DeFi est un exemple de la façon dont les criminels exploitent souvent les nouvelles technologies", a déclaré Kim Grauer, responsable de la recherche chez Chainalysis.

"Lorsque le DeFi a commencé à se développer cette année, nous avons constaté une forte augmentation des protocoles DeFi utilisés pour blanchir de l'argent ainsi que des protocoles DeFi qui sont les véritables victimes de crimes tels que le piratage."

Source : Chainalysis

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi :

Fraude à la cryptomonnaie : le "roi du bitcoin" brésilien arrêté pour avoir prétendument détourné 300 millions de dollars, soutirés à un grand nombre d'investisseurs

La criminalité liée à la cryptomonnaie a diminué en 2020, mais les violations liées à la finance décentralisée (DeFi) vont augmenter, d'après une nouvelle étude de CipherTrace

Des adresses de crypto-monnaies chinoises ont envoyé 2,2 milliards de dollars à des activités d'escroqueries et des opérations de darknet entre avril 2019 et juin 2021, selon Chainalysis

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de sylsau
Membre averti https://www.developpez.com
Le 12/01/2022 à 17:44
C'est là qu'apparaît la limite entre chiffres absolus et chiffres relatifs.
En valeur absolue, le montant des transactions illégales a augmenté de +79% en 2021. Cependant, dans le même temps le montant total des transactions sur le marché des crypto monnaies a lui augmenté de +567% pour passer à $15.8T. Le montant des transactions illégales étant lui de $14B.
En valeur relative, il ne représente donc plus que 0.15% de l'ensemble des transactions, alors que ce chiffre était de 0.62% en 2020, et de 3.37% en 2019.
Les choses s'améliorent donc nettement si vous allez au-delà des titres sensationnalistes.
Je vous parle de cela plus en détails ici : https://www.inbitcoinwetrust.net/abs...s-5d4928655b14
1  0