IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

64 % des entreprises touchées par les ransomwares avaient des protocoles de sécurité obsolètes
Alors que 77 % de grands décideurs informatiques estiment disposer de systèmes solides, selon Extrahop

Le , par Sandra Coret

20PARTAGES

5  0 
Les ransomwares peuvent rendre le fonctionnement des entreprises très difficile, car ils peuvent les obliger à verser de grosses sommes d'argent pour pouvoir accéder à nouveau à leurs données et informations sensibles.

Cette situation a un impact sur la capacité de ces entreprises à rester à flot, mais il s'avère que leur propre perception de leur sécurité pourrait laisser à désirer.

ExtraHop a récemment mené une étude qui a révélé un écart important entre le niveau de sécurité que les entreprises estiment être le leur et le type de sécurité qu'elles ont réellement à offrir. Ceci étant dit, il est important de noter que 64 % des entreprises qui ont subi un incident de cybersécurité ont admis qu'elles avaient mis en place des systèmes de sécurité plutôt obsolètes, ce qui rend probable que leurs problèmes aient été causés par leurs propres fautes.


Le contraste est assez frappant avec les 77 % de grands décideurs du monde de l'informatique qui estiment disposer de protocoles de sécurité vraiment solides. Il y a un écart évident entre ce qu'ils perçoivent comme étant vrai et ce que la réalité de la situation reflète réellement. Il est grand temps que ces entreprises commencent à prendre des mesures concrètes pour limiter les dommages futurs, principalement en changeant la manière dont elles traitent les menaces potentielles et en améliorant la façon dont elles modifient leurs protocoles de sécurité après coup.

Environ 85 % des entreprises sont confrontées chaque année à au moins une attaque de ransomware. Il s'agit d'une statistique très préoccupante, car elle révèle à quel point l'entreprise moyenne est vraiment vulnérable, tout bien considéré et pris en compte. Il reste encore beaucoup de travail à faire avant que la confiance que ces entreprises ont dans leurs mesures de sécurité puisse être justifiée en grande partie. En attendant, il semble peu probable que le nombre d'attaques commence à diminuer dans un avenir proche.

Source : Extrahop

Et vous ?

Trouvez-vous ce rapport pertinent ?
Trouvez-vous que les protocoles de sécurité au sein de votre entreprise sont adaptés au paysage actuel des menaces en ligne ?

Voir aussi :

78 % des entreprises françaises ont subi une attaque par ransomware au cours de cinq dernières années, et 69 % d'entre elles ont versé une rançon, selon une étude d'ExtraHop

Plus de la moitié des environnements informatiques contiennent encore des vulnérabilités WannaCry/NotPetya, selon un rapport d'ExtraHop, qui montre l'utilisation continue de protocoles non sécurisés

Deux tiers des RSSI dans le monde ne se sentent pas prêts à gérer une cyberattaque, considérant le facteur humain comme la principale vulnérabilité, selon un rapport de Proofpoint

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !