IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Les incidents liés au vol d'identité ont augmenté de plus de 41 % en 2022
D'après les résultats d'un récent rapport

Le , par Nancy Rey

1PARTAGES

5  0 
Le Identity Theft Resource Center (ITRC) vient de publier son rapport annuel, et les conclusions de ce rapport ne sont pas de bon augure pour l'avenir de la sécurité des données personnelles aux États-Unis. D'après ce rapport, 422 millions de personnes ont été victimes d'un vol de données, ce qui a entraîné de nombreux autres problèmes, dont l'usurpation d'identité, toutes choses ayant été considérées et prises en compte. Le ITRC est une organisation américaine à but non lucratif qui fournit gratuitement une assistance et une formation aux victimes de délits d'identité par l'intermédiaire d'un centre d'appel gratuit, d'un chat en direct, d'un site web, de podcasts et de médias sociaux.


Tout cela étant dit, il est important de noter que ce chiffre représente une augmentation de 41,5 % par rapport à l'année dernière. La tendance était à la baisse pendant la majeure partie de l'année, mais en décembre, il a été révélé que les données personnelles de 220 millions d'utilisateurs de Twitter étaient disponibles sur le Dark Web, ce qui a rendu les chiffres beaucoup plus élevés qu'ils ne l'auraient été autrement.

Twitter a fini par représenter la plus grande fuite de données de 2022, mais malgré cela, de nombreuses autres entreprises ont été responsables de quelque chose de similaire. Neopets, AT&T, Cash App ainsi que Beetle Eye ont tous contribué à cette tendance, ces cinq entreprises représentant les plateformes les moins sûres en ce qui concerne les données des utilisateurs.

Ces données comprennent des éléments tels que les numéros de sécurité sociale, les noms et prénoms et de nombreux autres types d'informations qui peuvent conduire à l'usurpation d'identité et à la fraude. Les entreprises doivent être plus transparentes en ce qui concerne les fuites de données, car c'est le genre de chose qui pourrait potentiellement aider les personnes qui se sont fait voler leurs données à prendre les mesures nécessaires pour se protéger.

34 % des rapports de violation de données contiennent des détails précis sur ce qui a été divulgué lors du vol. Cela signifie que deux violations de données sur trois ont porté sur des informations qui n'ont pas encore été rendues publiques. La transparence est essentielle ici, et tant que les grandes entreprises technologiques ne seront pas en mesure d'assumer la responsabilité de tout ce qu'elles font, il est fort probable que ces incidents continueront à se produire. Les acteurs de la menace pourront opérer en secret, ce qui rendra leurs actions d'autant plus nuisibles.

Source : ITRC

Et vous ?

Que pensez-vous des résultats de cette enquête ? Les trouvez-vous pertinents ?

Voir aussi :

Les activités illégales ou les crimes tels que le vol d'identité sont les principales préoccupations des utilisateurs, 52 % des gens pensent que la vie privée en ligne n'existe pas

89 % des entreprises ont été victimes d'attaques basées sur l'identité en 2022, 68 % ont subi des attaques par hameçonnage et 38 % des vols d'informations d'identification, selon One Identity

L'UE veut procéder à une vérification de l'identité des internautes à l'horizon 2024 et si possible via une carte d'identité numérique, pour lutter contre les abus sexuels à l'endroit des enfants

Les conseils pour protéger son identité numérique dans le nouveau méta-univers par Kaspersky

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !